Medias

Critique du final de 24 heures chrono saison 7

20 mai 2009 | PAR michael

J’ai trouvé la saison 7 de 24 heures chrono excellente !

Le ton est donné avec les deux premiers épisodes explosifs qui se passent en Afrique.

Kiefer Sutherland a mis les moyens et les résultats sont là.jackbauer

!!!!!!!!!!!!!!!!! ATTENTION SPOILER – NE PAS LIRE SI VOUS VOULEZ REGARDER LA SAISON  !!!!!!!!!!!!!!!!!

Au troisième épisode, de retour aux Etats-Unis, Jack Bauer est confronté à la justice américaine.

La Conter Terrorist Unit (CTU) ou Unité Contre Terroriste (UCT) en français, a été démantelée.
Cette unité spéciale qui se trouvait au-dessus des lois (tortures, enlèvement, intimidations…) pour lutter le plus efficacement contre les fanatiques a été désavouée par la nouvelle présidente des Etats-Unis.

N’oublions pas le poids de la vision de 24 heures chrono : certains disent que la série a contribué a l’élection de Barrack Obama en habituant les téléspectateurs américains à voir un président noir à la tête des États-Unis en dépeignant l’ascension de David Palmer à la présidence.

Une flopée de procès s’ensuit. L’enquête est menée par un Sénateur très consciencieux qui va d’abord jeter la pierre à Jack, qui est, pour lui,  l’incarnation des dérives liberticides de structures comme le CTU ou Guantanamo. Comme à son habitude, la production de 24 heures ne mâche ni ses mots ni ses idées et n’hésite pas à poser les questions qui fâchent.

Cette saison est vraiment prenante parce qu’elle sonne juste. Bien évidemment, elle est pleine de rebondissements, d’action et d’explosions et ce n’est pas moi qui vais m’en plaindre. En ce sens, comme à l’accoutumée, elle est vraiment divertissante.

Mais là où ce tome de l’existence mouvementée de Jack Bauer va plus loin, c’est que chacun des personnages s’affiche dans ses limites d’homme ou de femme et se confronte à ses contradictions. La préface de cette saison (épisodes 1 & 2) : 24 redemption porte très bien son nom. Tout ce chapitre 7 va tourner autour de l’introspection de Jack Bauer face aux sévices qu’il a du commettre pour sauver les Etats-Unis. Les rebondissements se justifient par l’évolution des personnages marquée par leur histoire propre et la violence des événements qu’ils ont vécu ces dernières 24 heures… Il en résulte une intrigue bien ficelée.

tonyalmeida

Le dernier épisode est poignant : Jack Bauer est à l’agonie parce qu’il a été contaminé par une arme bilogique (rassurez-vous il a quand même botté le cul de quelques méchants bien que malade depuis les 7 derniers épisodes). Trois scènes sont très impressionnantes:

– La fille de Madame la présidente a été impliquée dans l’assassinat du meurtrier de son frère, Jonas Hodges, détenu alors par le FBI.
Le chef suprême décide de faire ce qui est juste : livrer sa fille à la justice sachant pertinemment que ni son mari ni l’incriminée ne lui pardonnerait un jour.
C’est la dure responsabilité du Président des États-Unis.

– Renée est face au cas de  conscience, bien connu par Jack, de savoir si elle torture ou non le grand méchant pour obtenir des aveux et pouvoir ainsi détruire l’organisation terroriste dans son ensemble. Trop malade Jack, n’est plus en mesure de le faire lui-même mais lui explique que ce qu’elle doit faire, c’est ce qui lui sera le plus facile de vivre avec sur la conscience : « respecter la Constitution, ne pas torturer le grand méchant, laisser les terroristes en liberté et risquer une nouvelle attaque » ou « bafouer la Constitution, torturer le grand méchant et mettre un point final au danger pour la nation ».

jackbauersick

– Face à la mort, il fait le point sur sa vie et demande à un imam – qu’il a bousculé quelques épisodes auparavant et dont il a sauvé un fidèle – de venir le voir pour qu’il puisse se confesser à sa manière. En quelques mots, Jack soulage sa conscience et reçoit une forme d’absolution de la part de cet ami de la dernière heure à autorité religieuse.

Jack demande à être placé en coma artificiel pour arrêter la douleur. Inconscient, il ne lui reste plus que quelques minutes à vivre.

C’est sans compter que sa fille, Kim, refuse de le laisser mourir et demande à ce qu’on lui prélève des cellules du cerveau pour tenter une opération expérimentale pour sauver Jack.

Une polémique qui n’a rien d’accessoire : Accessoires de mode sous l’Occupation
Pour la France Eminen fait d’une pierre deux coups
michael

3 thoughts on “Critique du final de 24 heures chrono saison 7”

Commentaire(s)

  • vitto

    donc une saison 8 a venir ?

    mai 22, 2009 at 21 h 50 min
  • Exact !

    A la fin de la (meilleure) saison 5, le network et la production ont signé un accord pour 3 saison supplémentaires. Normalement la dernière, mais sait-on jamais !

    mai 25, 2009 at 22 h 37 min
  • moi je suis le 03/07/86 à maroua au cameroun, mais dans ma vie je ne jamais vue un filme comme 24hchrono jach à fait de sons mieu je le remerci

    juin 1, 2010 at 14 h 09 min

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *