Actu
Maryse Wolinski, morte de chagrin

Maryse Wolinski, morte de chagrin

10 décembre 2021 | PAR Yaël Hirsch

La journaliste, écrivaine et veuve du dessinateur Georges Wolinski assassiné le 7 janvier 2015 est morte le 9 décembre.

 

« Je veux que l’œuvre de mon mari soit vue, exposée, vivante ». La dernière fois que nous avons vu l’élégante et forte Maryse Wolinski c’était en octobre à l’exposition des 41 dessins de son mari qu’elle avait donnés aux Beaux-Arts.

Le cancer qu’elle a développé à la suite de son assassinat le 7 janvier 2015 et sur lequel elle a écrit dans le roman Au risque de la vie (lire notre article) a eu raison de le 9 décembre dernier à 10:15 à la maison Jeanne Garnier. Elle avait 78 ans dont 43 d’amour avec Georges Wolinski.

Née Maryse Bachère, Maryse Wolinski a été journaliste notamment pour Elle et le Journal du dimanche. Elle a également écrit des paroles de chansons, notamment Je pense à toi comme je t’aime pour Diane Tell avant de se tourner vers le roman avec notamment Au Diable Vauvert (Flammarion, 1988) et la La Femme qui aimait les hommes (Albin Michel, 1998). Ce qui ne l’empêche pas de continuer à écrire des séries pour TF1 et des essais, notamment sur la nutrition et l’adoption. Après les attentats de Charlie Hebdo, elle a livré trois récits intimes sur l’horreur de perdre l’être aimé.

Dans le post Instagram qui annonce la mort de sa maman, Elsa Wolinski écrit : « Sa mort a été réellement longue que j’ai dit à Wolinski ‘Maintenant ça suffit, tu récupères ta femme ». Deux destinées liées pour toujours donc.

visuel :Laetitia Larralde

« Sia l’enfant du Kilimandjaro » un conte qui ouvre sur le vaste monde
Le Collectif Cabarettiste propose deux rencontres collaboratives à Rennes
Avatar photo
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture
Registration