Fictions
« Au risque de la vie » : Maryse Wolinski continue à raconter l’après Charlie

« Au risque de la vie » : Maryse Wolinski continue à raconter l’après Charlie

12 septembre 2020 | PAR Yaël Hirsch

La journaliste, écrivaine et veuve du dessinateur Georges Wolinski assassiné le 7 janvier 2015 publie, en cette rentrée où a lieu le procès aux assises de l’attentat perpétré contre Charlie Hebdo, un deuxième livre sur la vie après le pire. Direct, âpre et touchant. 

Dans Chérie je vais à Charlie (Seuil, 2016), Maryse Wolinski avait commencé à raconter ce qu’a été pour elle, l’après Charlie. Elle a été privée  horriblement, brutalement et dans le trauma de son « amoureux », avec qui elle était depuis plus de 45 ans. Adressé directement à l’un des deux terroristes responsables de la mort de son mari, Chérif Kouachi, ce texte de témoignage raconte l’histoire d’un combat. Alors qu’on lui arraché son ancrage et que son corps développe un cancer, comme une réaction interne à l’horreur, Maryse Wolinski n’est pas de ce genre de femmes qui se laissent impressionner et mourir : aidée par des amis, par sa fille, par des références littéraires fortes comme Fritz Zorn, elle se mobilise, elle déménage et elle se soigne.

Elle prend donc le risque de la vie envers et contre le cancer qui s’abat sur elle dans une poursuite effrayante de l’horreur. Chemin faisant, de page en page, une réflexion se construit au fil des pensées, qui met en lumière l’absurde de la violence. En recherche, en mouvement, en vie, elle parvient à mettre en place une manière de mettre fin à la chaîne de la violence et de reprendre – sans renoncer à rien- le fil combattant d’une existence pleine de sens. Une jolie leçon et un récit courageux. Maryse Wolinski, Au risque de la vie, Seuil

Au risque de la vie, 160 p., sortie le 03 septembre 2020. visuel : couverture du livre

L’Étrange Festival 2020 réfléchit au culte de l’apparence avec le terrifiant « Beauty Water »
Rufus Wainwright : Unfollow the Rules : un retour pop chic et classieux !
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *