Actu
Les femmes en grève face aux inégalités de salaire

Les femmes en grève face aux inégalités de salaire

03 novembre 2016 | PAR Ophelie Masson

En France, les femmes gagnent en moyenne 23.5% de moins que les hommes, dont 11% sont inexpliqués et relèvent purement d’une discrimination. Autrement dit, c’est comme si les Françaises travaillaient sans être payées à partir du 7 novembre, 16h34 et jusqu’à la fin de l’année.

Face à ces inégalités, le collectif féministe Les Glorieuses invite les femmes, toutes professions confondues, à cesser leur activité ce lundi 7 novembre, à 16h34 tapantes. Retrouvez l’événement Facebook ici. Cette initiative est inspirée de l’action menée par les Islandaises il y a quelques jours et qui avaient cessé le travail à 14h38 exactement, puisque au cours d’une journée de huit heures, c’est à partir de cet horaire qu’elles ne sont pour ainsi dire plus payées.

Rappelons que si aucune mesure réelle n’est prise par les pouvoirs publics, l’égalité salariale en France ne sera atteinte qu’en … 2186! Autant dire que ni vous ni vos enfants ne le verrons.

En attendant, nous pouvons toujours compter sur l’humour (noir) de l’actrice Kristen Bell, qui partage sur Twitter cette vidéo en partenariat avec le Huffington Post, dans laquelle elle campe une PDGère. La CEO de l’entreprise fictive Pinksourcing nous explique : « pourquoi délocaliser votre production dans des contrées lointaines comme la Chine, l’Inde ou Narnia quand nous avons la main d’oeuvre la moins chère et la plus productive ici chez nous, dans les bons vieux Etats-Unis d’Amérique: les femmes! ». A la fois féroce et pourtant…si crédible.

Visuel: © lolenou (Flickr)

Les années parisiennes de Kandinsky (1933-1944), la sublime exposition du musée de Grenoble
Le prix Renaudot attribué à Yasmina Reza pour Babylone
Ophelie Masson

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *