Actu
Les cinémas de New York et du Canada s’apprêtent à rouvrir !

Les cinémas de New York et du Canada s’apprêtent à rouvrir !

24 février 2021 | PAR Manon Bonnenfant

Un peu plus d’une semaine après la réouverture des complexes omnisports à New York, c’est au tour des cinémas. Le Canada est également concerné par cette mesure, espérant redonner des couleurs à cette industrie très durement touchée. 

Une autorisation vivement attendue

Voilà de quoi insuffler de l’espoir aux différents acteurs du secteur cinématographique. Presque un an après la fermeture des cinémas (c’était le 17 mars 2020), ceux de New-York et du Canada pourront rouvrir, alors qu’il en était déjà le cas – sur le papier – pour tous les autres Etats américains. Une réouverture prévue pour le 5 mars, et qui n’échappe bien évidemment pas aux consignes sanitaires. Parmi elles, une jauge de 25%, à son maximum, ainsi que la fermeture prolongée des stands de boissons et nourritures. Deux paramètres qui poussent certains cinémas – les indépendants, plus fragiles que les grands groupes – à rester fermés, leurs directeurs estimant la non-rentabilité d’une telle réouverture. Du côté canadien, le couvre-feu à 20h freine de nombreuses salles, un couvre-feu maintenu dans certaines zones du territoire, mais qui – en plus des restrictions – vient d’ajouter à la dure réalité des choses.

De l’espoir malgré certaines problématiques 

Et qu’en est-il de la programmation ? Une chose est certaine : les Canadiens et New-Yorkais peuvent dire adieu aux blockbusters. Car ceux-ci sortiront – pour les prochains mois – directement sur les plateformes, à l’image des Disney « Raya et le dernier dragon », « Black Widow » ainsi que la plupart des Warners (« Godzilla vs. Kong », « Conjuring 3 », « Malignant », « Dune »), à la petite exception qu’ils sortiront également en salles. Mais cette flopée de blockbusters sautant la case « salles » s’annonce comme une difficulté en plus pour les cinémas. Car rares sont les producteurs et exploitants à vouloir se risquer dans une diffusion à la viabilité économique quasi nulle. Et que dire des spectateurs ? Combien d’entre eux seraient susceptibles d’être attirés par des productions à petit ou moyen budget ? Des rétrospectives de genres ? Pour beaucoup de cinémas new-yorkais et canadiens, ces problématiques sont plus que jamais d’actualité. L’association américaine des propriétaires de salles (NATO) se veut toutefois optimiste : « La réouverture (à New York) va donner confiance aux distributeurs de films pour fixer des dates de sortie et les tenir. C’est aussi une étape importante pour le rétablissement de toute une industrie. »

Vers une franche reprise de la culture ?

Outre le Canada et les Etats-Unis, d’autres pays entrevoient (enfin) un certain retour à la normale pour la culture. En Israël, les musées et salles de spectacle ont rouvert grâce à une campagne de vaccination massive (et efficace). Une réouverture néanmoins contrôlée, avec un « laissez-passer » testifiant soit de la réception des deux doses de vaccin, soit un résultat de test PCR négatif. La jauge mise en place dépasse celle des Etats-Unis (50% contre 25%), et les mesures de distanciation physique restent d’actualité. Retour en Europe. En Pologne, les cinémas, théâtres, musées et galeries d’art sont de nouveau accessibles. En Autriche, seuls les musées ont pour le moment rouvert, sous la pression du peuple. L’Islande quant à elle, jouit d’un quasi retour à la vie normale au vu du nombre de cas (très) bas. La Suisse compte rouvrir ses musées à compter du 1er mars, mais ses salles de spectacle devront attendre un mois de plus avant que la perspective d’une éventuelle réouverture ne soit discutée. Enfin, l’Espagne est un des rares pays d’Europe où les salles accueillent toujours du public. Festivals et concerts prévus pour cet été sont également maintenus. Un exploit dû à des sommes gigantesques déboursées pour sécuriser les lieux, professionnels et spectateurs. 

Visuel : ©unsplash

Littérature européenne: les sélectionnés du Prix Jean Monnet 2021
Agenda classique et lyrique de la semaine du 23 février
Manon Bonnenfant

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture