Actu
Le ministre de la santé nord-irlandais s’oppose au chanteur Van Morrison pour propos diffamatoires

Le ministre de la santé nord-irlandais s’oppose au chanteur Van Morrison pour propos diffamatoires

09 novembre 2021 | PAR Clémence Duhazé

Le ministre de la santé nord-irlandais Robin Swann a engagé l’avocat Paul Tweed afin de poursuivre en justice le chanteur Van Morrison pour propos diffamatoires, rapporte le Sunday Life dimanche 7 novembre.

Lors d’un concert prévu à l’hôtel Europa de Belfast, le chanteur aurait qualifié le ministre de « très dangereux » au sujet des mesures sanitaires prises par celui-ci en temps de crise du covid-19. L’incident, ayant eu lieu en juin dernier, faisait suite aux annulations de plusieurs concerts de Van Morrison, provoquées par les mesures sanitaires d’Irlande du Nord. La chanteur s’est de nouveau exprimé pour le Sunday Life quelques jours plus tard, affirmant qu’il ne regrettait pas ses mots. Enfin, il publie également sur sa chaîne Youtube personnelle deux vidéos intitulées « For Clarity », qui expliquent selon lui « pourquoi Robin Swann est dangereux« . 

La réaction de Van Morrison à l’encontre de Robin Swann n’est pas uniquement due à l’annulation de ses concerts. En effet, le ministre de la santé nord-irlandais avait critiqué le travail du chanteur en septembre 2020 auprès du magazine américain Rolling Stone ; et plus spécifiquement les trois chansons « anti-confinement » que celui-ci avait sorti. Robin Swann précisait que celles-ci allaient alimenter les « théories complotistes » et qu’il était « déçu » des propos du chanteur, qu’il considère comme « une légende la musique« . Dans la chanson la plus virulente, nommée No More Lockdown, Van Morrison condamne la politique du gouvernement, en utilisant notamment les termes « fasciste » et « esclavage« . Le chanteur précise cependant dans ses vidéos « For Clarity » que ces mots étaient dirigés contre le gouvernement du Royaume-Uni, et non celui d’Irlande du Nord. 

L’avocat Paul Tweed a déjà représenté en justice des personnalités connues comme Harrison Ford, Justin Timberlake ou encore Jennifer Lopez. Paul Tweed ajoutait à l’intention du Sunday Life que des poursuites sont engagées contre Van Morrison et qu’un procès devrait se tenir en février. Celui-ci pourrait ne pas avoir lieu si l’affaire est résolue d’ici-là. 

 

Visuel : Van Morrison © Art Siegel – Wikipédia

 

« Les tortues ne fêtent pas Noël sous la neige » par Sophie Jomain
La 24ème édition du prix Wepler récompense Antoine Wauters pour « Mahmoud ou la montée des eaux »
Clémence Duhazé

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture