Actu
L’agenda des expos en ligne du 23 avril

L’agenda des expos en ligne du 23 avril

23 avril 2020 | PAR Clémence Varène

Alors que la date du 11 mai, sortie possible de confinement, se rapproche à grand pas, voilà de quoi vous occuper encore un peu.

Jusqu’au 27 avril, la salle de vente aux enchères Tajan propose une vente caritative, dont les bénéfices seront reversés à l’association SOS Ephad. Près de 200 lots, uniques et rares, sont proposés aux acheteurs. Parmi les trésors de ce « musée imaginaire » : un dessin de Mylène Farmer, un autre d’Antoon Krings, une visite privée des appartements de Gabrielle Chanel, ou encore un cours de macarons avec Pierre Hermé. Découvrez le catalogue et les informations en ligne, et suivez l’actualité de la vente sur les réseaux avec le #lestalentssengagent.

De manière assez inattendue, le Mucem de Marseille a lancé un appel aux dons pour créer un musée du confinement. Tout le monde peut envoyer un mail pour proposer sa façon de garder une trace de la situation inédite et historique que nous traversons. Le message est clair : « proposez les objets ou documents qui pour vous, symbolisent, incarnent, traduisent votre quotidien confiné ». Une photo de l’objet, un texte court pour expliquer, et le tour est joué. Envoyez vos idées par mail à l’adresse [email protected]. Toutes les informations ici.

Depuis le début du confinement, la Cité de l’Économie, Citéco, met en ligne des dossiers et des vidéos dans lesquelles des experts reviennent sur les plus grosses crises économiques du XXème siècle. Sont déjà disponible « l’hyperinflation allemande de 1923 », « le krach boursier de 1929 », « le choc pétrolier de 1973 », et, pour aller plus loin, « la crise économique de 2008 ». Tous les documents sont disponibles sur le site de Citéco. Toutes les ressources pédagogiques du lieu sont également accessibles depuis le site

La Fondation d’entreprise Ricard vous invite à redécouvrir les performances sonores que Dominique Petitgrand réalisa tout au long de l’année 2019, à travers quatre témoignages. Réunies autour du nom « Les gens assis par terre », ces prestations vous offrent une évasion bienvenue en cette période de confinement. La Fondation propose également de revivre les rencontres entre le philosophe et sociologue Maurizio Lazaretto et la danseuse Chiara Gallerani, dans le cadre d’une « Poésie plateforme », et entre Joëlle de la Casinière et Anne Bonnin dans le cadre de l’exposition « Poésie prolétaire ». C’est par ici

La Fondation Beyeler, qui proposait actuellement une exposition sur Edward Hopper, lance #Beyelerathome, qui offre toute une sélection de visites en ligne. Ces visites, à voir et à revoir sur la chaîne YouTube de la fondation, ne sont malheureusement disponibles qu’en allemand pour l’instant. Le site propose tout de même de nombreuses autres interactions, par exemple des ateliers et des quiz, qui conviennent aussi aux enfants.

Enfin, le Centre Pompidou lance son premier jeu vidéo : Prisme7. Disponible dès demain, vendredi 24 avril, il permettra au public de découvrir les plus belles œuvres de la collection permanente du musée. Plonger dans un univers artistique et poétique conçu avec Game in Society et Bright. Un bon moyen d’en apprendre plus sur l’art moderne et contemporain, de manière ludique. Le jeu est composé de 7 niveaux, tels que « couleur et fonction », « couleur et «émotion », ou encore « lumière et physique ». À partir de 12 ans, sur téléphone et ordinateur.

Visuel : Fondation Beyeler © Wikipédia

Un dernier cliché de Peter Beard
L’interview confinée de Carmen Mariscal : «la situation que nous vivons nous permet de nous arrêter et réfléchir sur la façon dont le monde était»
Clémence Varène

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *