Actu
La revue de web de la semaine

La revue de web de la semaine

04 mai 2014 | PAR Amelie Blaustein Niddam

Une revue de web vaste cette semaine, Entre politique et buzz, on s’offusque, on s’étonne… comme d’hab!

Déciment, les maires FN ne nous déçoivent pas. La dernière folie, vintage cette fois, nous emmène à Beziers, où Robert Menard a réactivé, le couvre feu, concernant les enfants de moins de 13 ans, à lire sur BMFTV.com

Un enfant sans maman, c’est ce que le TGI de Versailles a décidé de faire en refusant une adoption intrafamiliale entre un couple de femmes mariées, la raison évoquée : ce bébé a été conçu à l’aide de la PMA.  La décision risque de faire, douloureusement, jurisprudence.  A lire sur Yagg.com

Mais que fait la police se demande-t-on ? A Lille les groupes « anti racaille » d’extrême droite font régner un ordre de discorde dans la ville, à lire sur metronews

Sensible. Une vidéo émouvante sur l’invisibilité grandissante des SDF fait le tour de la toile. A lire sur Il était une pub.

Bien joué. Olivia Rochern, une jeune photographe américaine dévoile sa dernière série, illustrant les lois les plus absurdes des USA, et c’est hyper drôle ! Saviez vous que dans on ne pouvait pas mettre un cornet de glace dans sa poche ? Mais qui fait ça ?! A voir sur le site de la dame.

On termine avec du super buzz, Mike Wrobel (alias Moshikun) a réalisé 24 personnages principaux de Game of Thrones en leur donnant un look des années 80 à 90, à lire sur Society6.com

Amélie Blaustein Niddam et Florence Peters

Le journal de Jules Rimet, fondateur de la coupe du monde de football en 1930
[BANC D’ESSAI] Spécial Grand nettoyage de Printemps !
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture