Actu
En 2014, les artistes sont fouettés en place publique : vive les JO !

En 2014, les artistes sont fouettés en place publique : vive les JO !

21 février 2014 | PAR Amelie Blaustein Niddam

Alors que les Jeux Olympiques battent leur plein, les artistes n’en finissent pas d’hurler à la censure, dernière affaire en date, les Pussy Riot fouettées en place publique.

Présentes près de Sotchi depuis leur libération, les chanteuses punks Nadejda Tolokonnikova et Maria Alekhina n’ont pas cessé leur lutte. La réponse de la police à leur nouveau chant « Poutine va vous apprendre à aimer la Mère Patrie » fut d’une violence inouïe. Cela n’est pas la première fois que les chanteuses se font lourdement molester. Comme le montre le clip de la fameuse chanson, elles ont récemment été foutées par les forces de l’ordre

Le monde de la culture offensé se mobilise depuis maintenant deux ans, depuis l’envoi en camps de Maria Alekhina et Nadejda Tolokonnikova. On aura vu le performeur Petr Pavlensky se planter devant la Cathédrale Notre-Dame-de-Kazan de Saint Petersburg, la bouche cousue de fil sanglant. Il portait une affiche «La performance de Pussy Riot rejoue le célèbre acte de Jésus Christ (Matthieu 21 :12-13).», faisant référence au moment où Jésus chasse les marchands du temple. Lors des concerts de Sting,des Red Hot Chili Pepers, ou récemment Madonna les mots de soutien ont été autant virulents que nombreux. La pop star a déclaré sur les reseaux sociaux : « « C’est une blague? La police russe a-t-elle vraiment fouetté les Pussy Riot parce qu’elles ont fait de la musique dans la rue? On est dans les heures sombres? DIEU bénisse les Pussy Riot. Elles n’ont peur de rien! »

Le 8 mars, le Hyatt Regency invite les femmes à être belles !
Natures (pas si) mortes
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

One thought on “En 2014, les artistes sont fouettés en place publique : vive les JO !”

Commentaire(s)

  • jean phil

    vive les pussy riot peur de rien meme de l injustice ole vos coulle les filles dieu vous benisse

    février 22, 2014 at 17 h 51 min

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture