Actu
Des Belles Lettres mises aux enchères

Des Belles Lettres mises aux enchères

08 juin 2022 | PAR Zoe Grandjacques

La maison Cornette de Saint-Cyr vend ce jeudi 345 lots exceptionnels aux enchères de Paris, provenant de la collection d’un ancien universitaire et amateur de littérature Jean Luc Mercié. Parmi ces lots se trouvent des lettres de Flaubert, Hugo, George Sand… alors pour combien peut-on acquérir une lettre d’un auteur romantique de renom ? 

Les romantiques

Dans la collection, on peut trouver une lettre de 1866 de Victor Hugo, estimée entre 8000 et 10000 euros, adressée à Auguste Vacquerie, journaliste et admirateur. L’auteur des misérables y aborde le sujet de la peine de mort et il écrit « Partout la liberté est reniée. Partout l’idéal est insulté. Partout la réaction prospère sous ses divers pseudonymes, bon ordre, bon goût, bon sens, bonnes lois, mots qui sont des mensonge ». 

Les lots contiennent plusieurs lettres de Flaubert à Louise Colet entre 1846 et 1853. Dans l’une d’entre elles il évoque la rédaction de Madame Bovary : « Nul lyrisme, pas de réflexions, personnalité de l’auteur absente. Ce sera triste à lire ; il y aura des choses atroces de misère et de fétidité ». Pour celles-ci, prévoyez 15000 euros pièces environ. 

Et en parlant de Flaubert, une lettre de George Sand adressée à l’auteur de L’Education sentimentale est mise en vente où elle lui écrit : « « Toi, troubadour enragé, je te soupçonne de t’amuser du métier plus que de tout au monde ».  Prévoyez 6000 à 8000 euros.

À retrouver aussi : des lettres de Baudelaire, de Stendhal, etc.

Lettre de Charles Baudelaire à sa mère

Les modernes

Mais la collection ne se limite pas aux romantiques, elle contient aussi de nombreuses pièces plus récentes comme des dessins du peintre surréaliste Victor Brauner ou du photographe Brassaï. 

Vous retrouverez un collage d’André Breton (L’équipe Fantôme) estimé entre 10000 et 15000 euros.

André Breton, Equipe Fantôme

Mais aussi un ouvrage du poète en anglais sur Salvador Dali, dédicacé par ce dernier. 

Et enfin, la pièce maîtresse, l’édition originale du roman de Julien Gracq Le Rivage des Syrtes, précédé d’une lettre de l’auteur adressé à Jean Luc Mercié dans laquelle l’auteur développe son projet littéraire de façon tout à fait inédite. Pour celle-ci, ce sera à partir de 40 000 euros.

Découvrir toute la collection ici

© Visuel : François Benedetti, Cornette de Saint-Cyr

Largo Winch, les origines : L’histoire se dévoile
Toute dernière danse à L’Opéra
Zoe Grandjacques

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Soutenez Toute La Culture