Actu
Agenda cinéma du mercredi 2 septembre

Agenda cinéma du mercredi 2 septembre

02 septembre 2020 | PAR Loïs Rekiba

Au menu sorties, pour cette semaine de rentrée…

Police, le nouveau film d’Anne Fontaine

 Virginie, Erik et Aristide, sont trois flics parisiens, englués dans leur routine professionnelle quotidienne. Du jour au lendemain, il se voient obligés d’accepter une mission qui viendra bousculer leurs habitudes  : reconduire un étranger à la frontière afin q’il regagne son pays dans lequel il risque de mourir. Mais cette tâche ne s’avérera pas si simple pour Virginie, laquelle commence à s’empêtrer dans un véritable dilemme moral porté à l’écran par Anne Fontaine.

Énorme de Sophie Letourneur 

Le duo de Marina Foïs et Jonathan Cohen incarnent un couple de quarantenaires face à l’irruption de la maturité et à tous les sauts d’humeur, et les changements de personnalités qu’elle implique. Le film, sur fond d’esthétique documentaire et d’humour piquant, filme aussi plus largement les aléas d’un couple face au temps qui passe.

Poissonsexe, Olivier Babinet orchestre le retour de Gustave Kerven

Miranda est la dernière baleine du monde, et sa rareté lui vaut d’être le sujet de toute l’attention médiatique. Daniel est un physicien obstiné qui tente de redonner aux poissons l’envie de copuler. Célibataire endurci, il est lui-même hanté par le désir d’être père et compte bien résoudre le problème en passant par la science… 

L’avis de la rédaction, ici

Ema de Pablo Larraìn 

L’histoire d’Ema, une jeune danseuse mariée à un chorégraphe de renom, en proie aux difficultés de l’adoption. Elle décide de faire un énorme pas de côté qui changera à jamais sa vie….

L’avis de la rédaction, ici.

Antigone de Sophie Deraspe 

Antigone est une adolescente brillante au parcours sans accroc. En aidant son frère à s’évader de prison, elle agit au nom de sa propre justice, celle de l’amour et la solidarité. Désormais en marge de la loi des hommes, Antigone devient l’héroïne de toute une génération et pour les autorités, le symbole d’une rébellion à canaliser…

L’épisode 1 de « Going my home », Kore-eda s’essaie au format série

Ryota, publicitaire à l’existence bien réglée, voit sa vie chamboulée le jour où son père Eisuke se retrouve plongé dans le coma suite à un malaise. A l’hôpital, Ryota fait la connaissance d’une femme intrigante, qui semble en savoir beaucoup plus que lui au sujet de son père. Elle lui révèle qu’Eisuke s’est lancé voilà des années à la poursuite d’un secret tapi au cœur de la forêt de Nagano, un secret aux frontières de l’irrationnel…

Retrospective Don Siegel, à la Cinémathèque 

Une bonne occasion de se réfugier dans ce haut-lieu pour fans du 7e art afin de profiter d’une rétrospective de l’iconique Don Siegel. Plus d’informations ici.

La rentrée du Club de l’Étoile

A partir de ce mercredi 2 septembre, le club de l’Étoile sera ouvert quasiment tous les jours pour le grand public. Cette semaine on début avec : Madre, The Climb, L’Ombre de Staline et The King of Staten Island.

Visuel: Laetitia Larralde

La baroque pulse autant que le Hip Hop au Lycée Théophile Gautier
Clinton Road de Vincenzo Balzano
Loïs Rekiba

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *