Patch all over

9 mars 2016 Par Marie Pichereau | 0 commentaires

Repéré sur les podiums les saisons dernières, le patch – ou écusson – s’est définitivement installé comme la grande tendance prêt-à-porter de cet été. Brodés, collés, épinglés … En petites touches, ou totalement badigeonnées – ils se déclinent presque à l’infini. Portfolio de cette éclosion textile.

En d’autres temps réservé à nos gros troues et autres défauts apparents, il semblerait que cette astuce made in 90′s soit devenue une véritable tendance à proprement dite. Elle réapparait d’abord sur d’irréductibles pièces street et ô grand étonnement, fait un passage éclair sur le catwalk Haute Couture des saisons dernières. Gucci lui offrira même ses lettres de noblesse. Finement perlés, les écussons habillent l’indétrônable logo de l’enseigne et transforme leur sac à main « basique » en un bijoux arty bigarré. La messe est dite!

Après les podiums -CQFD- ce petit élément vient d’envahir le prêt-à-porter : Zara, Forever 21, Mango, Calzedonia. Une véritable invasion, à tel point qu’il deviendrait presque difficile de trouver une veste en jean sans patchs! Pour éviter le clonage de masse et garder l’originalité de cette tendance, on privilégie le « do it your self ». Véritable rempare à cette uniformisation. Les sites types Ebay ou même Asos vous fournissent de quoi broder, du simple arc-en-ciel à la pin-up américaine dénudée. Le choix est large. Pour le reste, l’iconique bombers Mira Mikati sera source d’inspiration. Pour les plus dépensières, on investit dans la veste japonisante patchée D’Olympia le Tan disponible chez Colette (990euros).

Visuels @ IMAXTREE – capture d’écran.


LAISSEZ UN COMMENTAIRE VIA FACEBOOK:

comments

Laissez un commentaire: