« D’un feu sans flammes », un fresque magistrale de Greg Hrbek sur les traumatismes de l’Amérique du 21e siècle

23 juillet 2017 Par
Yaël Hirsch
| 0 commentaires

Près de quinze ans après le roman qui le fit connaître, La Chute du zeppelin à la nuit tombée (1999), George Hrbek signe et persiste dans la description puissante et obsessionnelle d’une famille américaine traumatisée avec Un feu sans flammes, publié chez Phébus. Derrière les malaises d’une famille lambda de banlieue moyenne, ce sont les peurs de tout une civilisation que l’écrivain et éducateur dépeint avec des images fortes.