« Antichrist » de Lars Von Trier perd son visa d’exploitation

5 février 2016 Par Aurélie David | 0 commentaires

Dans le collimateur de l’association « Promouvoir », le film « Antichrist » du Danois Lars Von Trier a perdu son visa d’exploitation, mercredi 3 février, suite à une décision de la Cour administrative d’appel de Paris. 

Une fois de plus, « Promouvoir », une association proche des milieux catholiques intégristes, fait parler d’elle. Mercredi 3 février, elle a obtenu l’interdiction du visa d’exploitation d’Antichrist réalisé par Lars Von Trier et sorti en 2009. Ce film, avec Willem Dafoe et Charlotte Gainsbourg, Prix d’interprétation féminine à Cannes, et classé dans la catégorie « Interdit aux moins de 16 ans », comporte des scènes avec « un degré de représentation de la violence et de la sexualité qui exige, au regard des dispositions réglementaires applicables, une interdiction de ce film à tous les mineurs » peut-on lire dans la décision de la Cour administrative d’appel de Paris.

Ce n’est pas la première fois que l’association « Promouvoir », qui prône la protection de la jeunesse contre les représentations liées à la violence et au sexe, obtient de telles victoires judiciaires. Depuis sa création il y a vingt ans (1996), l’association a réussi à obtenir des censures ou l’annulation du visa d’exploitation de plusieurs films. À son palmarès : Baise moi de Virginie Despentes et Coralie Trinh Thi, sorti en 2000 et interdit au moins de 18 ans, Ken Park de Larry Clark et Ed Lachman, sorti en 2002 et interdit aux moins de 18 ans, ou plus récemment Love de Gaspard Noé, sorti l’été dernier et interdit aux moins de 18 ans, et La Vie d’Adèle d’Abdellatif Kechiche, sorti en 2013 et dont le visa d’exploitation a été annulé en décembre dernier.

Aujourd’hui, c’est le film Bang Gang d’Eva Husson, présenté au Festival du film francophone d’Angoulême et sorti en salle le 16 janvier dernier, qui est dans le viseur de « Promouvoir ». L’association est notamment choquée par les nombreuses scènes de sexe présentes à l’écran et menace de demander de nouvelles restrictions pour ce long-métrage, actuellement interdit aux moins de 12 ans. 

Visuels : ©Affiche officielle du film Antichrist. ©Bande-annonce officielle du film Bang Gang.


LAISSEZ UN COMMENTAIRE VIA FACEBOOK:

comments

Laissez un commentaire: