Les sorties cinéma de la semaine du 19 avril

19 avril 2017 Par
Laetitia Zicavo
| 0 commentaires

Pour votre plus grand plaisir, voici notre sélection des meilleurs sorties cinéma de la semaine. L’équipe de Toute la Culture vous propose : une comédie dramatique qui a du mordant (Glory), le portrait d’une Wedding Doll, une représentation exceptionnelle de La Fille de Neige au cinéma en direct de l’opéra de Bastille, et deux drames originaux (Les Initiés et Zeitgeist Protest). 

Barbet Schroeder à l’honneur au Centre Pompidou et chez Carlotta

La personnalité fondatrice du 7e art est mise à l’honneur en ce moment ! Barbet Schroeder, l’acteur et le réalisateur éclectique, est à (re)découvrir au Centre Pompidou et chez Carlotta Film. Des cinémas à découvrir autour d’un seul homme surdoué, qui sera présent, du 21 avril au 11 juin 2017, avec une master class le 13 mai.

Glory, de Kristina Grozeva et Petar Valchanov [comédie dramatique] (1h41)

Après avoir triomphé au Festival d’Arras, le film de Kristina Grozeva et Petar Valchanov sort enfin au cinéma ce mercredi. Les réalisateurs bulgares proposent avec ce film un portrait de « l’homme du peuple » forgé par le marketing politique. Le scénario : Tsanko trouve un sac de billets de banque sur la voie ferrée qu’il est chargé d’entretenir. Il décide de les rendre à l’Etat. Le ministère des transports organise une cérémonie pour lui rendre hommage mais rien ne va se passer comme prévu… Glory est un film bien ficelé et efficace.

A lire : notre critique de Glory.

Wedding Doll, de Nitzan Gilady [drame] (1h22)

Wedding Doll est le premier film du réalisateur israélien Nitzan Gilady sorti en 2015 en Israël, présenté en France au Festival du Film Israélien de Paris en 2016. Hagit (Moran Rosenblatt) est une jeune femme fragile mentalement qui vit avec sa mère Sarah. Travaillant dans une usine de papier, elle tente de devenir indépendante. Mais Sarah rêve de sa propre vie de femme et notamment de se marier avec le fils du patron du magasin. Un portrait de femme très travaillé et touchant, réalisé avec soin.

A lire : notre critique de Wedding Doll.

La Fille de Neige, de Dmitri Tcherniakov [opéra] (4h20)

Mardi prochain sera projeté au cinéma l’oeuvre La fille de Neige de Tcherniakov. Dans le royaume du tzar Berendei, Snegourotchka, fruit des amours de la Fée Printemps et du vieil Hiver, est protégée par ses parents de la jalousie du dieu soleil Yarilo. L’enfant de neige est confiée à l’Esprit des bois… Ce chef-d’œuvre de la littérature populaire slave est une oeuvre rare, mystérieuse, presque cryptique. Une ode amoureuse et une invitation à la symbiose avec la nature qui est magnifique sur le plan de la musicalité.

A lire : notre analyse de La Fille de Neige à l’Opéra Bastille de Paris, jusqu’au 3 mai.

Les Initiés, de John Trengove [drame] (1h28)

L’histoire prend place en Afrique du Sud au coeur des montagnes du Cap Oriental : comme tous les ans, Xolani, ouvrier solitaire, participe avec d’autres hommes de sa communauté aux cérémonies rituelles d’initiation d’une dizaine d’adolescents. Son existence va basculer suite à la découverte d’un secret. Les relations sexuelles brèves et brutales entre les deux personnages principaux Javi et Xolani, montrent le rapport de force qui existe entre eux. Le premier film du réalisateur John Trengove nous propose une tragique histoire d’amour qui évite habilement les clichés.

Zeitgeist Protest, de Christophe Karabache [drame] (1h33)

Le film Zeitgeist de Christophe Karabache sort aujourd’hui dans les salles et c’est une bonne nouvelle. Le scénario : Omar, un homme au comportement étrange, est bloqué dans son passé. Sans emploi, il traîne dans les bars. Il reçoit la visite de sa cousine Youmna qui veut changer de vie. Un jour, les deux décident de tout plaquer et de prendre la route… Comme à son habitude, Christophe Karabach nous offre un portrait de personnages en décalage par rapport à leur environnement. Zeitgeist Protest reste dans l’univers toujours glauque et hystérique à souhait du réalisateur.