Les sorties ciné de la semaine du 04 mai 2016

4 mai 2016 Par Aurelien Bouron | 0 commentaires

Tous les sujets sont couverts par le cinéma cette semaine. Le sport, l’amour, la violence, le quotidien, la famille. Les films français représentent la majorité des sorties. Découvrez une liste réalisée par Toute La Culture.

Eddie The Eagle, de Dexter Fletcher

Michael « Eddie » Edwards n’est pas un sportif brillant, et pourtant, il rêve de participer aux Jeux Olympiques d’hiver de 1988. Un ancien champion de saut à ski, joué par Hugh Jackman, va prendre le jeune britannique sous son aile pour l’aider à réaliser son rêve. C’est une histoire vraie d’un homme qui a réussi à éblouir le monde du sport par sa persévérance.

Baden Baden, de Rachel Lang

Une expérience ratée sur le tournage d’un film étranger pousse Ana, 26 ans, à retourner dans sa ville natale de Strasbourg. Entre la construction d’une douche plain-pied pour sa grand-mère, les histoires d’amour avec son ex et de sexe avec son meilleur ami, Ana passe son été caniculaire à se chercher et à vivre au jour le jour. Retrouvez la critique du film ici.

Braqueurs, de Julien Leclercq

Yanis, Eric, Frank et Nasser forment une bande de braqueurs efficace et minutieuse. Ils vont très vite se retrouver confrontés à une erreur d’Amine, le petit frère de Yanis, qui les oblige à collaborer avec des caïds. Ils quittent les braquages calculés pour un go-fast lié à la drogue qui s’envenime. Pour lire la critique de ce film intense, cliquez ici.

Mr Holmes, de Bill Condon

Sherlock Holmes, le détective le plus célèbre est connu pour son intelligence sans égale, pour son cynisme, pour ses excès, mais que devient-il lorsqu’il est à la retraite, perdant la mémoire ? En 1947, il vit paisiblement dans le Sussex et se lance dans l’enquête d’une affaire qui le hante depuis plus de 50 ans, avec l’aide d’un très jeune détective amateur.

Un homme à la hauteur, de Laurent Tirard

Diane est belle, grande, brillante, intelligente et vient de mettre fin à son mariage. Elle rencontre un homme qui a tout pour plaire. Il est drôle, cultivé, il aime l’aventure, les surprises, cependant, il est petit… très petit. Retrouvez la critique de cet éloge à la différence ici.

Vendeur, de Sylvain Desclous

Si Serge a un talent, c’est bien celui d’être vendeur. Il rapporte de l’argent à lui-même, et à ses employeurs. Mais pour être le meilleur, il a tout sacrifié, de sa famille à sa santé. Un jour, son fils Gérald, lui demande de l’embaucher en tant que vendeur. Ils découvrent alors que le don est de famille. La critique est ici.

Visuel: Affiche de Baden Baden


LAISSEZ UN COMMENTAIRE VIA FACEBOOK:

comments

Laissez un commentaire: