Décès de Garry Marshall, réalisateur de Pretty Woman et roi de la comédie romantique US

20 juillet 2016 Par Gilles Herail | 0 commentaires

Le cinéaste américain Garry Marshall est décédé hier à l’âge de 81 ans. Retour sur le parcours d’un des rois de la comédie romantique US, dont le public se souviendra surtout pour Pretty Woman, immense succès populaire, classique des diffusions télé, qui avait révélé Julia Roberts.

Né à 1934 à New-York, Garry Marshall effectue ses premiers pas d’acteur dans les années 50/60 et entame une carrière de cinéaste/scénariste à la télévision à partir de 1970. Il est notamment à l’origine de Happy Days et de la série Mork & Mindy qui lance la carrière de Robin Williams. Le réalisateur mettra en scène 18 films tout au long de sa carrière cinématographique, entamée en 1982 avec Young Doctors in love et se concluant avec Mother’s day sorti il y a quelques semaines. Garry Marshall connait son premier (et plus grand) succès public en 1990 avec Pretty Woman, révélant une toute jeune Julia Roberts aux côtés de Richard Gere. La comédie romantique connait un succès surprise dans le monde entier, rapportant 180M$ de recettes aux Etats-Unis et 465M$ dans le monde.

Les retrouvailles du couple de Pretty Woman lui offrent un nouveau triomphe public en 1999 avec Runaway Bride et le réalisateur persiste et signe dans les genres de la romcom et de la comédie « féminine », auxquels il est irrémédiablement attaché. La série des Princess Diaries avec Anne Hathaway fonctionne bien au box-office et efface le souvenir d’autres (nombreux) échecs en salles (Georgia Rule, Raising Helen, The Other sister, Dear God, Exit to Eden). Garry Marshall finira sa carrière dans le genre du film choral avec trois long-métrages liés à des journées particulières (Mother’s day, New Year’s Eve et Valentine’s day) qui connaissent un succès décroissant. On retiendra surtout le cinéaste pour son Pretty Woman, qui reste un grand classique du genre, et sa collaboration fidèle avec la comédienne Julia Roberts (4 films ensemble) dont il a lancé la carrière.

Gilles Hérail

Visuels : © affiches officielles des films


LAISSEZ UN COMMENTAIRE VIA FACEBOOK:

comments

Laissez un commentaire: