[Critique] « Les visiteurs 3 la révolution » Poiré gâche le potentiel de Christian Clavier et Jean Reno

9 avril 2016 Par Gilles Herail | 1 commentaire

Les visiteurs 3 la révolution n’est pas vraiment un nanar mais peine à provoquer plus que des demi-sourires. Le scénario, avare en trouvailles comiques, s’éparpille sur une galerie de personnage secondaires bien trop abondante. On regrette l’absence de gags anachroniques et la discrétion du duo Jean Réno / Christian Clavier dont le potentiel est clairement sous-utilisé. Notre critique.

Note de la rédaction :

Extrait du synopsis officiel : Bloqués dans les couloirs du temps, Godefroy de Montmirail et son fidèle serviteur Jacquouille sont projetés dans une époque de profonds bouleversements politiques et sociaux : la Révolution Française… 

Les Visiteurs premiers du nom ont marqué l’histoire du cinéma populaire hexagonal, avec un immense succès en salles confirmé par une seconde vie télévisuelle triomphale. Le film de Jean-Marie Poiré fait partie de ces comédies cultes, qui se transmettent de génération et génération, sans (quasiment) prendre une ride. Le succès des Visiteurs reflète une vraie ambition de comédie d’aventures fantastique à la française, proposant du grand spectacle et de l’humour. Une recette qui fonctionnait toujours pas mal dans Les Visiteurs 2, malgré le remplacement de Valérie Lemercier par Muriel Robin (on occultera volontairement Les Visiteurs en Amérique qui n’étaient qu’un remake américain du premier). Les Visiteurs 3, la révolution  a mis plus de 20 ans à se faire et la déception est incontestable, malgré une volonté sincère de proposer une divertissement de qualité.

Jean-Marie Poiré a bénéficié d’un budget à la hauteur (25M€) et réalise, techniquement, un de ses meilleurs films.  On redécouvre avec nostalgie le montage ultra dynamique et la frénésie de plans qui ont fait la marque de fabrique de ses grosses productions des années 90. Sans y retrouver la même efficacité comique, en raison d’un scénario avare en gags et en trouvailles. Le casting est imposant (Sylvie Testud, Karin Viard, Franck Dubosc, Alex Lutz, Ary Abittan, Pascal Nzonzi), réunissant différentes écoles et différentes générations. Mais la multiplication des personnages et des historiettes nuit au rythme d’un film qui ne démarre jamais et se laisse regarder sans jamais nous faire véritablement rire.

Les Visiteurs 3 a malheureusement oublié ce qui faisait le succès du premier épisode. Une comédie langagière, en vieux françois, jouant sur les anachronismes et les ressorts du voyage dans le temps. Un film d’aventures très premier degré où Jean Réno incarnait le plus sérieusement du monde son rôle de chevalier face à un Christian Clavier s’en donnant à cœur joie dans le crado. Un duo génial qui n’arrive plus à exister ici, étouffé par une narration en histoires parallèles qui ne lui laisse pas assez de place. Christian Clavier tient toujours très bien son personnage mais son Jacouille version 2016 n’est qu’un quasi second rôle. Jean Réno est inexistant et la trop rare Marie-Anne Chazel n’hérite que de quelques scènes. Les critiques ont détesté mais le public risque également de ne pas s’y retrouver.

Gilles Hérail

Les visiteurs 3, la révolution, une comédie historique française de Jean-Marie Poiré avec Christian Clavier et Jean Réno, durée 1h49, sortie le 06/04/2016 

Visuels : ©  affiche et bande-annonce officielles du film

LAISSEZ UN COMMENTAIRE VIA FACEBOOK:

comments

COMMENTAIRES:

Laissez un commentaire: