Actu

Val-d’Isère : Les Bronzés à la rencontre de leurs fans

Val-d’Isère : Les Bronzés à la rencontre de leurs fans

13 janvier 2020 | PAR Hortense Milléquant

Un an après le premier  »Bronzés », Les bronzés font du ski sort en 1979.
Les acteurs sont retournés en Savoie pour fêter son anniversaire.

Ce 11 janvier 2020, l’équipe du film s’est retrouvée sur les lieux de tournage de ce film mythique. Entre autres, Thierry Lhermitte, Gérard Jugnot, Marie-Anne Chazel et Patrice Leconte se sont livrés à une séance de dédicaces du livre Les Bronzés, la véritable histoire. Anniversaire oblige ! Le pâtissier Patrick Chevallot, meilleur ouvrier de France a imaginé un gâteau spécial : un sapin enneigé, une télécabine rouge et l’affiche de ce film légendaire. Tout ce qu’il faut pour bien illustrer ce film qui a su marquer les esprits.

Interprétée par la troupe du Splendid, la bande de joyeux drilles, cette fois-ci, passe les vacances aux sports d’hiver, à Val-d’Isère où se sont installés les jeunes mariés : Jérôme (Christian Clavier) et Gigi (Marie-Anne Chazel). Également sur place, Popeye (Thierry Lhermitte) travaille maintenant dans une boutique de sports d’hiver avec sa femme qui, accessoirement, le trompe. Gigi tient une crêperie pendant que Jérôme, médecin, a ouvert son cabinet. Nathalie (Josiane Balasko) et Bernard Morin (Gérard Jugnot) se sont réconciliés et Jean-Claude Dusse (Michel Blanc) est toujours célibataire et piètre séducteur. Christiane (Dominique Lavanant) arrive avec un homme marié et nettement plus âgé qu’elle, Marius (Maurice Chevit). Décidant de faire une randonnée à skis, les amis se perdent avant d’être sauvés par des autochtones…
Bref, entre amitié et hors piste, tous les ingrédients sont réunis pour faire des répliques cultes que l’on connaît tous par cœur.

 

Le réalisateur Patrice Leconte raconte qu’encore aujourd’hui, « quand un télésiège s’arrête deux minutes pour une petite coupure de courant, les gens chantent « Quand te reverrais-je, pays merveilleux » ». Émerveillé par son succès encore actuel, il dit qu’« on ne pouvait pas imaginer que des enfants qui n’étaient même pas au stade de l’échographie connaîtraient des dialogues par cœur », et pourtant ce film a fait rire des générations de fans et ce n’est pas fini…

Visuel : © Affiche Les Bronzés font du ski

Agenda de la semaine du 13 janvier
Parasite sur la route des Oscars
Hortense Milléquant

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *