Piotr Pavlenski arrêté à Paris pour avoir incendié la Banque de France

17 octobre 2017 Par
Amelie Blaustein Niddam
| 0 commentaires

Piotr Pavlenski est un performeur aux actions politiques très radicales. Ce soutien des Pussy Riot, réfugié en France depuis janvier 2017 (et ayant le statut de réfugié politique depuis mai) s’est donc attaqué au petit matin du 16 octobre au symbole que constitue La Banque de France.

« Vers 4 heures lundi matin, les sapeurs pompiers de Paris sont intervenus place de la Bastille, pour «un feu de détritus en plein air d’origine criminelle, collé à la façade de la Banque de France qui s’est aussi enflammée», a expliqué un de leur porte-parole » informe par dépêche l’AFP.

Ce n’est pas la première fois que  l’artiste prend pour cible un lieu de pouvoir. En Russie, il  a incendié les portes du siège de l’ex-KGB. Il est également coutumier des mutilations. On se souvient de ses lèvres cousues lorsque les Pussy Riot avait été arrêtées en raison de leur prière punk anti-Poutine. Il s’est également agrafé les testicules sur la place rouge.

Piotr Pavlenski  joue avec le feu et se fait prendre. Suite à son acte, qu’il assume pleinement. Lui et son épouse ont été placés en garde à vue pour «dégradation par incendie», selon la préfecture de police. La leader des Femmen a déclaré son soutien dans un amalgame historique plutôt délicieux :

Du point de vue matériel, seul le sas de la banque, située place de la Bastille a été touché, sans mettre en péril l’intérieur du bâtiment.

Visuel : ©CC