L’agenda culturel de la semaine du 11 juin

11 juin 2018 Par
Agnes Polloni
| 0 commentaires

Le mois de juin est arrivé en grande pompe sans grande chaleur ni soleil, l’occasion de découvrir de nouveaux lieux cachés de la capitale, et les nouveaux événements aussi rock & roll que ludiques. Soyez libre, cultivez-vous ! 

La braderie « Les créateurs ont du coeur » ou le shopping qui lutte contre le VIH/Sida

arcatbraderie-2018-banner-right

Du 13 au 16 juin, l’association Arcat ouvre les portes de sa braderie solidaire pour revendre au grand public à des prix exceptionnels, des produits de mode et de décoration donnés par de grands noms de la mode afin d’améliorer et pérenniser les programmes d’accompagnement au service des personnes vivant avec le VIH. En 2017, plus de 200 créateurs se sont mobilisés et 20 000 articles ont été vendus à 6000 visiteurs. Plus d’information ici

Opéra en plein air présente Carmen

De juin à septeoperapleinairmbre Opéra en plein air revient au sein des plus beaux sites patrimoniaux de France.
Chaque année, un metteur en scène de talent est associé à un grand opéra du répertoire. Cette œuvre est présentée dans le cadre d’Opéra en Plein Air avec pour objectif de favoriser l’insertion professionnelle des jeunes artistes lyriques et de promouvoir l’opéra auprès de tous les publics.
Cette année, Opéra en Plein Air aura le plaisir de présenter Carmen, de Bizet dans une mise en scène de Radu Mihaileanu. Les premières représentations de la saison auront lieu les 15 et 16 juin sur le Domaine Départemental de Sceaux. La soirée sera présentée par la Parrain d’honneur de la saison : Antoine Duléry. Plus d’informations ici.

 

 L’Union des Ecoles se retrouve à Limoges et s’ouvre à une nouvelle discipline : le cirque

festival-lunion-des-ecoles-18-212x300

La nouvelle génération théâtrale venue des quatre coins du monde se retrouve à Limoges du 12 au 16 juin pour jouer sur les différents plateaux de la ville et sous le grand chapiteau de Nexon dans le cadre de la 2ème édition du Festival International L’Union des Écoles.

Le Download Festival Paris, du 15 au 18 juin, Base aérienne 217 à Brétigny-sur-Orge 

dlparis2018_website_poster_12_fr

Trois ans après son arrivée en France, le mythique festival de hard-rock/métal britannique remet le couvert dans son nouveau QG investi il y a deux ans : la BA 217 de Brétigny-sur-Orge. L’évènement durera quatre jours et cette année, la programmation a de quoi ramener du beau monde à la capitale. L’année dernière, le festival avait rassemblé pas moins de 120 000 personnes autour de têtes d’affiche comme Korn, System of a Down, Blink-182 ou encore Linkin Park… Mais cette année l’affiche monte encore d’un grade avec le désormais fidèle allié du Download, Marylin Manson mais aussi Ozzy Osbourne, Ghost, The Offspring, The Hives et The Foo Fighters pour ne citer qu’eux.

Pour en savoir plus, rendez-vous ici !

Le Festival Éros Femina du 11 juin au 17 juin 

unknown

Éros, dieu de l’amour. Comme vous l’avez certainement deviné, ce festival libérateur, a pour dessein de questionner le désir et plaisir féminité dans sa diversité, célébrant toutes les pratiques,  brisant les tabous. Des cercles et tables rondes, seront également tenues, s’interroge sur les représentations artistiques dans l’art et la société. Dans une époque où l’hypersexualisation est banalisée, le corps des femmes est entendu et mis à l’honneur dans ce festival, entièrement dédié aux femmes et à leur plaisir. Un festival qui fait du bien dans tous les sens du terme, qui relativise et qui décomplexe le corps, pour apprendre à mieux l’apprivoiser. Expositions, des protections de courts-métrages, un atelier autour de la sexualité féminine, et en clôture du festival un spectacle érotique. Les tarifs sont compris entre 6,50€ et 20 €, certains des événements sont gratuits.

Art Basel, la foire internationale 2018 d’Art contemporain du Jeudi 14 juin au Dimanche 17 juin 

La foire suisse, grand équivalent de la très attendue FIAC, se déroule cette semaine sur tours jours rythmés par les galeristes, des commissaires d’exposition, de collectionneurs, d’acheteurs ou encore d’adeptes de l’art. L’événement accueillera pas moins de 4000 artistes, soit de quoi se rassasier de ses oculaires, présentant tous les secteurs artistiques : la photographie, la peinture, la sculpture, les installations, les vidéos et récompense l’un des artistes avec le prix Turnez Prize, qui fut gagné par une femme l’an dernier pour son travail politico-engagé. Les tarifs peuvent paraître élevés, mais pour un événement de cette envergure sur trois jours, cela reste correct : entre 57,5€ et 69€.

primavera-2

Le Festival de Marseille, du 15 juin au 8 juillet, dans la ville de Marseille 

Parce que la danse est un langage universel qui donne voix à tous, au-delà de nos différences, cette 23ème édition du Festival de Marseille nous invite à célébrer la vie et le monde par le corps pour trois semaines de « fêtes » et de « connexion ». Du 15 juin au 8 juillet, découvrez les différents univers d’un réseau d’artistes international pour une programmation multiculturelle, à l’image de la cité phocéenne, portée sur les danses africaines, et la danse dans généralité. Au programme, Balala de Eko Supriyanto glorifie un combat masculins, par cinq danseuses symboliques, en provenance d’Indonésie. Felwine Sar, figure emblématique et critique sociale, donnera une conférence au sujet de son dernier ouvrage sur la question de :  » Comment habiter le monde ?  dans l’auditorium du Mucéem. Les artistes mondialement connus tel que Lars Von Trier seront aussi représentés dans son film datant de 1991 : Europa. La diversité, une question déterminante dans l’avenir de nos sociétés est ainsi explorée, permettant à tous et à toutes de vivre pleinement cette anticipation.