Mode
Investigation ! On a testé le vernis à ongles semi-permanent à domicile

Investigation ! On a testé le vernis à ongles semi-permanent à domicile

03 octobre 2011 | PAR Amelie Blaustein Niddam

Grande tendance du moment, les filles doivent être glamour toujours et ce jusqu’au bout des ongles, c’est sans compter sur les heures à courir et les mains dans la vaisselle. Drame, nos vernis s’écaillent en 5 jours. Une vague furieuse s’étend autour de nous palliant à cet impair : la pose de vernis semi permanent qui a la même couleur, les mêmes odeurs que le vernis classique, des avantages et des inconvénients en moins et en plus !

Pour savoir, nous avons testé et rencontré Audrey, (bien) formée à l’école Professionails. Elle débarque, jolie brune tirant une mallette théâtrale à la main. Elle déploie sur la table du salon : une lampe à UV « la même que pour une pose en gel », des cotons, des limes, et des flacons…opaques car « ce qui permet de tenir la pose c’est de catalyser dans une lampe UV. Il ne faut pas que le gel soit en contact avec la lumière »… Ok !
Du point de vue des couleurs, il y en a moins que dans le monde des vernis habituel mais on s’en sort : french, couleurs, transparent… On opte pour une main en rouge, une main en french histoire de comparer !

Quelle est la différence avec un vernis classique ? Audrey répond : «ce n’est pas du gel, c’est comme un vernis, mais qui ne s’enlève pas seule ». Il faut donc réitérer l’aventure tous les 15 jours.

La cible, ce sont « les femmes réticentes à la pose de gel, elles ont peur que ça abime les ongles. Mais elles aiment les mains bien faites. C’est la bonne alternative entre un vernis qui ne tient pas longtemps et une pose de gel. Il y a beaucoup de jeunes femmes qui aiment avoir les mains bien faites ». L’affaire séduit aussi les pressées, comptez 1 heures TTC pour une pose de vernis semi-permanent.

Se faire faire les ongles est une occasion de prendre soin de soi, de souffler. Du luxe dans un monde speed. La prestation à domicile est devenue fréquente : coiffure, esthéticienne. En revanche ce service ne séduira pas les femmes qui se font les mains tranquillement le dimanche soir devant la télé.

Si vous souhaitez prendre contact avec Audrey, laissez votre mail en commentaire. Elle nous a aussi donné un bon plan : l’école Profesionails recherche des modèles pour des poses.

Cup cakes en folie à Italie 2 !
Roméo et Juliette, l’amour à mort version ado d’Olivier Py
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

3 thoughts on “Investigation ! On a testé le vernis à ongles semi-permanent à domicile”

Commentaire(s)

  • Eve

    Très intéressée par la pose de vernis semi-permanente pourriez vous me contacter ou m’envoyer vos coordonnées par mail
    Merci

    octobre 4, 2011 at 18 h 44 min
  • audrey

    bonjour Eve

    vous pouvez me contacter a l’adresse suivante [email protected]

    a tres bientôt

    octobre 5, 2011 at 10 h 49 min
  • bonjour.j’ai fais mes ongles en gel semi permanent sur Paris.je souhaite les refaire dans la region j’habite Eu.merci de votre reponse

    mai 2, 2013 at 11 h 54 min

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *