Le Buzz

Mystères autour de l’origine d’Hello Kitty

Mystères autour de l’origine d’Hello Kitty

29 août 2014 | PAR Amelie Blaustein Niddam

Les petites filles en sont fans, les fondus de culture nippone aussi. Et si depuis 1974 on nous mentait ? Visiblement,le petit chat n’en est pas un. Drame.

PrintPremière information : le 11 octobre 2014 ouvre au Japonise American National Muséum Los Angeles une exposition nommée « Hello! Exploring the Supercute World of Hello Kitty ». La spécialiste de la question Christine R. Yano, anthropologue de son état qualifie dans le dossier de presse de l’expo l’icône de chat, et voilà que la planète Kawaï s’enflamme.

Interviewée par le LA Times, la chercheuse, auteure de Pink Globalization: Hello Kitty’s Trek Across the Pacific raconte « On m’a fermement corrigée (…) Hello Kitty n’est pas un chat. C’est un personnage de dessin animé. C’est une petite fille, c’est une amie – mais ce n’est pas un chat. Elle n’est jamais représentée à quatre pattes. Elle marche et s’assoit comme un bipède. Elle a même son propre chat de compagnie, Charmmy Kitty.« 

La nouvelle enflamme la toile et on a vu le site Rocket News 24 enquêter auprès de Sanrio. La réponse est brumeuse : « Nous n’avons jamais dit qu’elle était humaine« . Il ajoute « L’attaché de presse nous a expliqué qu’Hello Kitty était une Gijinka, une personnification ou un anthropomorphisme, exactement comme Mickey Mouse. » Il ajoute : « Ce n’est pas parcequ’Hello Kitty n’est pas humaine qu’elle est un chat« .

Netflix ? Qui ça ?
« Marseille », le house of cards français produit par Netflix
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *