Tendances
La Mairie de Paris met en place des cadenas d’amour virtuels

La Mairie de Paris met en place des cadenas d’amour virtuels

19 août 2014 | PAR Amelie Blaustein Niddam

En juin dernier, un bout du Pont des Arts a lâché. En cause, une tradition dont on a du mal à trouver l’origine qui voit les amoureux du monde entier sceller le symbole de leur amour en fermant un cadenas sur les grilles du pont qui n’en supporte plus la charge. Au-delà du risque réel du possible effondrement du pont, le drame est aussi esthétique. Pour retrouver ses monuments, la Mairie de Paris dit non et lance une opération virale.

Depuis quelques jours, vous trouverez sur le sol du pont de l’Archevêché, autre hot spot des amants, des stickers portant le hashtag #lovewithoutlocks. Il s’agit de faire un selfie sur le pont et ensuite, de publier la photo sur Twitter et peut-être de la voir selecctionnée sur le site de la Mairie de Paris.

L’opération est un succès, plusieurs centaines de photos ont déjà été prises qui sont aujourd’hui publiées. Peut-être verrons nous fleurir une exposition de ces clichés sur les ponts ?

Visuel : ©Paris.fr

« Le Commando Kieffer, les 177 français du D-Day » par Jean-Marc Tanguy
« J-boy Tome 1 » : Une vie pour le billard
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture