Théâtre
Rencontre avec Julien Poncet Directeur de la Comédie Odéon à Lyon  « C’est le public qui fait notre succès ! »

Rencontre avec Julien Poncet Directeur de la Comédie Odéon à Lyon « C’est le public qui fait notre succès ! »

14 octobre 2022 | PAR Ilan Lévy

Directeur, artiste, metteur en scène, Julien Poncet dirige avec succès la Comédie Odéon à Lyon depuis de nombreuses années. Malgré le Covid, et les changements d’habitude du public, il garde sa confiance et sa foi inébranlables au spectacle vivant.

TLC : Quelle est la situation de la Comédie Odéon un mois après la rentrée ?

Julien Poncet : Un mois après la rentrée, nous sommes toujours remplis d’espoir. La pièce Un fil à la patte, de Feydeau, que nous avons proposé en septembre a bien rencontré son public.
Deux grandes pièces arrivent Adieu, Monsieur Haffmann et Les faux british, l’une à 19 H, l’autre à 21 H. Nous sommes très optimistes pour le public.
Nous n’avons pas encore retrouvé notre fréquentation d’avant le Covid ; le public a changé. Nous accueillons beaucoup plus de jeunes qu’avant. Aujourd’hui, les gens réservent en dernière minute. Parfois, nous avons 20 réservations le matin, nous tremblons un peu et le soir nous sommes au complet. Les gens se manifestent au dernier moment et nous n’avons pas encore retrouvé tous nos fidèles.
Cela génère parfois du stress, il faut le reconnaître. Ce qui nous rassure, c’est que nous sommes pleins les week end et que nous avons du monde la semaine.

TLC : Comment parvient-on à faire un vivre un lieu après le Covid ?

Julien Poncet : Il faut toujours garder l’espoir en notre mission. La fin du Covid, c’est la fin des aides.
Si les gens viennent, nous sommes sauvés. C’est notre quotidien de gestionnaire de lieux privés.
Il nous faut du monde dans la salle, c’est notre secret.Quand une pièce rencontre son public, on se dit : c’est toujours ça de pris ! Et finalement, le théâtre et le spectacle vivant continuent.

TLC : A compter d’octobre, vous proposez deux grandes pièces par jour Adieu Monsieur Haffmann et Les faux british, est-ce votre secret de la réussite ?

Julien Poncet : En septembre, nous commençons chaque année par une pièce. Dès octobre, quand les terrasses des cafés commencent à fermer, on peut se réchauffer au théâtre avec Adieu Monsieur Haffmann, tous les soirs à 19 H et Les faux british, tous les soirs à 21 H. C’est toujours une aventure logistique car les deux pièces se succèdent dans la même salle, ainsi que le public.
Adieu Monsieur Haffman, c’est 4 Molière depuis sa création en 2018. C’est une excellente pièce, un théâtre populaire de qualité, une belle histoire magnifiquement jouée par des comédiens lyonnais. Elle a connu un immense succès et a été adaptée au cinéma avec Daniel Auteuil et Gilles Lellouche.
Les faux british, c’est une comédie déjantée, ultra délirante dans le plus pur esprit des Monty Pyton, qui a aussi obtenu le Molière de la meilleure comédie. C’est l’histoire d’un club amateur de roman noir qui décide de monter une pièce, mais comme ils sont amateurs, tout cela devient vite absurde et déjanté. La pièce a fait 650 000 spectateurs à Paris, elle n’a jamais été jouée à Lyon. Le public va adorer.

TLC : Avez-vous aussi une programmation pendant les vacances ?

Julien Poncet : Oui, nous maintenons nos programmes du soir et proposons une pièce pour enfants les après midi à 15 H, ainsi que des stages d’initiation au théâtre.
Pour les prochaines vacances scolaires, le jeune public aura la chance de voir Tibou Tipatapoum, un spectacle théâtral, visuel et musical, conçu comme un grand jeu de construction pour les enfants à partir de 2 ans.
A Noël, ce sera au tour du spectacle Le capitaine des rêves, d’être proposé au jeune public.

TLC : Que proposerez-vous le reste de l’année ?

Julien Poncet : De nombreuses surprises attendent notre public, avec Laura Laune, Christophe Alévêque, Kev Adams, ainsi que Pablo Mira dans Passé simple.
Comme spectacles, nous allons proposer Process Comedy, Drôle de genre et Dans la peau de Cyrano à compter de janvier. Puis, bien entendu, beaucoup d’autres surprises tout au long de l’année.

Propos recueillis par Ilan Levy

La Comédie Odéon
6 rue Grolée
Lyon 2
www.comedieodeon.com
2 spectacles par soir
Des spectacles enfants pendant les vacances
Métro : Cordeliers

Visuel : ©TCO

Agenda du week-end (14, 15 et 16 octobre)
Le Bal Amour : La Femme et Breakbot en pleine séduction à l’Olympia
Ilan Lévy

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


A propos

Toute La Culture : Comment choisir ?
Toute La Culture est un magazine d'information pluridisciplinaire et national. Il regarde notre societé par les yeux des tendances et de la culture. Fondé en 2009, il est reconnu comme journal en 2012 puis d' Information Politique et Générale (IPG), en 2017

L’objectif de Toute La Culture est véritablement de parler de TOUTE la culture : un film d’animation d’Europe de l’Est comme blockbuster américain à énorme budget, un récital lyrique comme un nouvel album de rap, la beauté et les tendances sont abordées d’un angle culturel et même les sorties en boîte de nuit et les nouveaux lieux à la mode sont dans nos pages. Enfin, les questions politiques d’actualités sont au coeur de nos articles : covid, #metoo, mémoire, histoire, justice, liberté, identité sont au cœur de nos réflexions à partir des spectacles et œuvres que nous voyons comme critiques. Non seulement nos rédacteurs se proposent être vos guides et de vous aider à choisir dans une offre culturelle large, à Paris, en France, en Europe, mais c’est parce que Toute la Culture brasse large que, dans ses quinze articles quotidiens, le magazine doit avoir un point de vue arrêté sur l’actualité. Et ce point de vue part du principe que l’angle culturel offre une grille de lecture unique et précieuse sur le monde dans lequel nous vivons.
Soyez libres… Cultivez-vous !

Soutenez Toute La Culture
Registration