Théâtre
Luc Bondy présentera Tartuffe aux ateliers Berthier en mars 2014

Luc Bondy présentera Tartuffe aux ateliers Berthier en mars 2014

10 décembre 2013 | PAR Christophe Candoni

Suite à la mort en octobre dernier de Patrice Chéreau, la pièce de Shakespeare, Comme il vous plaira, qu’il devait monter au printemps 2014 à l’Odéon et qu’il commençait tout juste à répéter avec les comédiens, ne verra pas le jour. Luc Bondy annonce qu’il va recréer à la place sa mise en scène du Tartuffe de Molière présentée au Wiener Festwochen en mai dernier alors qu’il s’apprêtait à quitter la direction du festival viennois. Ce spectacle salué par la critique était donné avec les acteurs allemands du Burgtheater, il sera interprété à Paris par une distribution française.

« La disparition de Patrice Chéreau, artiste que je me réjouissais d’accueillir prochainement à l’Odéon-Théâtre de l’Europe avec la création de Comme il vous plaira, nous laisse face à un double vide. Celui de l’absence d’un ami ; celui d’un théâtre, les Ateliers Berthier, que ce spectacle à venir n’habitera jamais » explique Luc Bondy,  »Ce manque ne se comble pas. Un spectacle, quel qu’il soit, n’en remplacera jamais un autre. Un spectacle de Patrice Chéreau, peut-être encore moins qu’un autre. (…) Laisser ce vide est cependant impensable dans la vie d’un théâtre, et il m’appartenait, en tant que directeur de cette maison, de répondre à ce manque ».

Luc Bondy a donc décidé de donner le classique du Molière du 26 mars au 1er juin 2014 aux Ateliers Berthier, un Tartuffe qu’il a voulu contemporain, planté dans le grand décor d’une maison bourgeoise d’aujourd’hui (une scénographie de Richard Peduzzi). Le metteur en scène suisse et directeur de l’Odéon-théâtre de l’Europe n’avait pas monté Molière depuis sa mise en scène du Misanthrope en 1987 à la Schaubühne de Berlin. Cette saison, il présentera auparavant, en janvier et dans la salle du 6e arrondissement, les Fausses confidences de Marivaux avec Isabelle Huppert et Louis Garrel.

La distribution  française de ce Tartuffe réunira entre autres Micha Lescot dans le rôle-titre (c’est Joachim Meyerhoff qui l’interprétait à la création du spectacle à Vienne) face à l’Elmire de Clotilde Hesme (qui reprend le rôle de Johanna Wokalek) tandis que le personnage d’Orgon, interprété par le très grand acteur Gert Voss (vu il y a quelques saisons à l’Odéon dans Mesure pour mesure mis en scène par Thomas Ostermeier) sera campé par Gilles Cohen.

photo (c) Ruth Waltz

[Annonce] Paris Bruxelles Connivence : Soirée « Sacré Français » à Bruxelles
Strobi, le Bistro contemporain et savoureux caché derrière la Place de Clichy
Christophe Candoni
Christophe est né le 10 mai 1986. Lors de ses études de lettres modernes pendant cinq ans à l’Université d’Amiens, il a validé deux mémoires sur le théâtre de Bernard-Marie Koltès et de Paul Claudel. Actuellement, Christophe Candoni s'apprête à présenter un nouveau master dans les études théâtrales à la Sorbonne Nouvelle (Paris III). Spectateur enthousiaste, curieux et critique, il s’intéresse particulièrement à la mise en scène contemporaine européenne (Warlikowski, Ostermeier…), au théâtre classique et contemporain, au jeu de l’acteur. Il a fait de la musique (pratique le violon) et du théâtre amateur. Ses goûts le portent vers la littérature, l’opéra, et l’Italie.

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *