Théâtre
Kelly Rivière enfourche le tigre.

Kelly Rivière enfourche le tigre.

15 mai 2020 | PAR David Rofé-Sarfati

Sa dernière pièce de théâtre, Irish Story fut un immense succès.  Mais, en pleine tournée, tout s’est arrêté, subitement.  Durant le confinement Kelly Rivière, inspirée sans le savoir par les mots d’Emmanuel Macron, a enfourché le tigre pour utiliser son élan créatif à un autre de ses talents : la mini série YouTube. Pour rester vivante.

An Irish story – Une histoire irlandaise est un seule-en scène semi-autobiographique, de et par Kelly Rivière. Prouesse d’interprétation, la pièce de théâtre a révélé le  talent d’écriture et la force d’interprétation formidable de Kelly Rivière sous la forme d’un récit haletant de quête des origines, émotions poignantes et humour décapant inclus.

Pleuville est la chronique en fragments d’une comédienne de théâtre dont les tournées théâtrales se sont brusquement arrêtées pour cause de confinement. Recluse en Poitou-Charente dans un petit village, elle doit faire face à l’isolement et s’occuper de ses deux enfants, Paul et Thomas, âgés de 8 et 5 ans. Elle qui, quelques jours auparavant, poursuivait une tournée où elle se faisait applaudir chaque soir, se met à déprimer. Les salles de théâtre ont fermé, les spectateurs sont confinés, les enfants doivent faire leurs devoirs et la maison rester en état… Pour ne pas dépérir et sombrer dans l’alcool, la comédienne de théâtre devient actrice de son propre film.

Et cette fois encore, Kelly Rivière, dans une proximité fraternelle avec nous brasse l’expérience commune en racontant la sienne. Elle s’explique:  beaucoup se sont reconnus dans ces tentatives de remettre un cadre, de trouver du sens à ces journées qui se répètent de manière identique, dans ces tentations de se laisser aller quand on sait que l’on ne verra personne aujourd’hui, comme c’était déjà le cas hier et comme ce sera encore le cas demain.

Pleuville retrace par fragments les tentatives de la comédienne désoeuvrée de mettre un peu de cinéma dans une réalité difficile à vivre pour tous. On y  retrouve les talents de l’artiste: son art du récit, son auto-dérision, son sens du rythme et de la bande-son. Et cet humour dont elle veut faire partage et remède d’une situation qui la déborde.

Filmé à l’appareil photo ou à l’Iphone, de manière artisanale, avec les moyens du bord (en utilisant la maison familiale comme décor et les trésors d’un autre temps qu’elle abrite comme accessoires)  on découvre les  4 épisodes: https://vimeo.com/showcase/7084037?fbclid=IwAR0HPkn6J3GNfZ-HYJjRaue-HGtkXHLWOOFQt5-yisgZFoFxfvpzghwkXLg

 

Crédit Photos An irish story (une histoire irlandaise) par © David Jungman

Le TAP perd 100.000€
Une lettre en soutien au directeur de l’opéra de Dijon
David Rofé-Sarfati
David Rofé-Sarfati est Psychanalyste, membre praticien d'Espace Analytique. Il se passionne pour le théâtre et anime un collectif de psychanalystes autour de l'art dramatique www.LautreScene.org. Il est membre de l'APCTMD, association de la Critique, collège Théâtre.

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *