Théâtre

Fermez vos yeux, Monsieur Pastor, il est temps pour une performance magistrale

21 juillet 2010 | PAR Amelie Blaustein Niddam

A Avignon, la Manufacture a décidément le bon gout de programmer des petites bombes. Gilles Pastor met en scène son histoire personnelle, celle d’un ado épileptique. Ne soyez pas effrayé par le sujet, certes lourd, le traitement scénographique  visuel  et le ton burlesque du spectacle vous feront voyager dans le monde si dense de la performance.

Mais qu’arrive t-il à Gilles ? Il est obsédé par la masturbation et sa main droite, sa  » main débile »  le lâche. Tant se branler pour un ado, est-ce bien normal ? Et puis, à 15 ans, il y a aussi ces épisodes où il « rend de l’écume par la bouche ». Que se passe -t-il?

La pièce est porté par un comédien génial, Jean-Philippe Salèrio entouré par Gilles Pastor, Catherine Dantoine-Bouchetal et Paulette Dantoine. Le comédien-performeur manie le verbe aussi bien que les patins à glace pour nous faire avancer dans l’introspection de la maladie. Le spectacle est pensé comme un scénario. Après un générique dont on vous taira la surprise, puis, la lecture du programme, s’enchainent une alternance de projections vidéos issues de la collection de Gilles Pastor avec des temps joués, lus et performés. Chaque instant succède à l’autre et n’est jamais illustratif. Le travail de lumière permet un rendu plastique original et juste.

L’ensemble vient dire le sentiment d’immense solitude face à des symptômes sans diagnostique. Un fois le mot dit, la libération est possible.  Fermez vos yeux Mr Pastor est une belle expérience où le public est au cœur de l’espace scénique pour affronter avec humour et talent un sujet aussi dense que la confrontation à la maladie par un adolescent.

Encore un spectacle, comme le Chagrin des Ogres qui mérite une carrière de haute voltige.

Fermez vos yeux , Monsieur Pastor, La Manufacture, 18H10, jusqu’au 27 juillet, 17 €, 12€, 6€.

Crédit photo @Thierry Chassepoux

Jennifer Aniston s’investit topless dans la promo de son parfum
Le roi de la tour du Grand horloge nous invite à la fête à l’Etoile du Nord
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *