Théâtre

Conte défait, une pièce à la morale pop!

Conte défait, une pièce à la morale pop!

19 janvier 2012 | PAR Floriane Gillette

Récemment,  un vent de folie a soufflé sur le Palais de la Culture de Puteaux. Pas d’inquiétude, il s’agit des Whoohoo, une troupe de comédiens haut en couleurs et agréablement déjantés.

Comme son nom l’indique, la pièce Conte défait prend quelques libertés avec le genre littéraire. Une Princesse, un château, des soupirants et une sorcière, jusque là les ingrédients sont réunis mais certains détails viennent dès le départ bousculer les classiques du genre. Le Prince au charme original se révèle être un homme manipulé. Quant à la très jeune Princesse, elle se voit obligée de se marier au plus vite sous ordre de sa sœur, tuteur légale et marâtre sado à ses heures.Mécontente de se voir imposer ce choix, la petite princesse ne se résigne pas et lutte. S’en suit une série de péripéties rocambolesques. Ajouté à ce tableau loufoque, la publicité. Celle-ci s’invite dans le spectacle à travers des spots live irrésistiblement drôle.

Cette version très moderne du conte mêle chorégraphies, musique et humour. L’intrigue est servie par une troupe de jeunes comédiens dynamiques, au talent prometteur : les Whoohoo? Mais attention…Vous serez surpris par la seconde lecture de cette pièce décomplexée. Elle livre une vision  intéressante de la société en nous interpellant sur la place prépondérante de la publicité, sans oublier la morale finale. Mention spéciale pour les costumes réalisés par Chantal Thomass, marraine de la troupe.

Conte défait revient sur scène très bientôt, alors ne la loupez pas.

Tahrir. Place de la Libération, puissant, passionnant
Andreï Kourkov, dissidences et dialogues entre la Russie d’hier et d’aujourd’hui
Floriane Gillette

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *