Spectacles

Joséphine ose au Sentier des Halles

Joséphine ose au Sentier des Halles

29 juin 2011 | PAR Yaël Hirsch

Jusqu’au 12 juillet, puis prolongé à partir du mois de septembre, le spectacle de la pétillante Joséphine  Drai s’apparente plus à un one woman show qu’à un concert. 1h30 de Glamour et contre-pieds pour une jeune-femme avec une grande gueule, une belle voix et qui cherche désespérément le grand amour.

La grande brune à la voix qui porte n’a pas la langue dans sa poche et son spectacle ne désemplit pas au Sentiers des Halles. Joséphine ose tout :  parler sans ambages de mauvais amants, de copines anorexiques et de tampons retors. Joséphine ose  tout : elle crie, proteste, raconte sa vie, interrompt ses deux excellents musiciens dès qu’ils essaient de parler et s’adresse à son père dans la petite cave de la rue d’Aboukir. Joséphine ose même interrompre parfois le flux de son récit par des petites chansons sans prétention, claires et limpides comme ses coups de gueules et que sa jolie voix porte bien. Joséphine a raison d’oser : elle fait carrément le buzz, avec son affiche signe Mondino, son passage sur Paris Dernières et sa date aux Francofolies, le 13 juillet.

Attention, pour ceux qui osent aller voir Joséphine, si le papa de Joséphine était bien le batteur de Bashung, sur scène, toute relation avec un grand et regretté chanteur français qui savait embobiner les femmes en perçant leurs rêves érotique est fortuite. Rien, mais alors rien de viril et de bashungien dans ce spectacle, par ailleurs tout à fait divertissant.

Les Meltones: « Nearly colored », une pépite d’or
La Mujer Sin Piano : échappée nocturne de l’épouse
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *