Jeune Public
[Critique] « Les Chaussettes de l’Archiduchesse » : Même les chaussettes délaissées doivent garder la tête haute

[Critique] « Les Chaussettes de l’Archiduchesse » : Même les chaussettes délaissées doivent garder la tête haute

09 février 2015 | PAR Matthias Turcaud

Destiné aux enfants âgés de trois ans et plus, Les Chaussettes de l’Archiduchesse obtient l’adhésion par la bonne humeur de ses deux comédiennes marionnettistes, son décor coloré et sa morale pas révolutionnaire mais toujours à propos. Une sympathique initiation aux planches ! 

[rating=3]

L’Archiduchesse va se rendre à un bal, et toutes ses chaussettes rêvent d’être choisies. Evoquant le célèbre dicton « Les chaussettes de l’archiduchesse sont-elles sèches, archi sèches ? » d’ailleurs repris à un moment, le spectacle peut également faire penser à certains contes de fée – tels que Cendrillon, par rapport au bal, ainsi qu’à la thématique de la rivalité et de la compétition.

Si l’on ne comprend pas vraiment le lien entre les chaussettes et les crayons, le spectacle est assurément plaisant, et agréablement participatif – les enfants étant par exemple invités à trouver quel instrument original Josette pourrait utiliser pour se faire remarquer de l’Archiduchesse.

Certains jeux de mots pourront échapper aux spectateurs les plus jeunes – tels le crayon noir qui broie du noir -, mais dans l’ensemble, le spectacle de Jacques Legrand-Joly constitue une initiation idéale au plaisir de voir des histoires racontées et matérialisées sur scène par le biais de décors, de costumes, d’accessoires, de musiques et de comédiens, en un mot au théâtre.

Enfin, et malgré la brièveté du spectacle – quarante minutes qui filent -, on a le temps de s’attacher aux personnages, et à cet univers de fantaisie et de douce folie, le tout accompagné par une bonne humeur allègre et  au beau fixe. Vous verrez, vous aussi pourrez sûrement vous surprendre à entonner « Elle a des chaussettes qui sont si chouettes / Que tout le monde est à ses pieds ».

Crédits photos : droits réservés.

Les Chaussettes de l’Archiduchesse, texte, chansons et marionnettes de Jacques Legrand-Joly, mise en scène collectif, avec Hélène Bénard, Sélina Casati ou Mathilde Sagnier. Pour les enfants de 3 à 8 ans (principalement). Durée : 40 minutes. A la Folie Théâtre, 6 rue de la Folie Méricourt (11ème). Téléphone : 01 43 55 14 80. 

Infos pratiques

Mort d’Assia Djebar, Simone de Beauvoir algérienne
La vidéo acoustique du « Palomino » de Gemma Hayes en exclusivité
Matthias Turcaud
Titulaire d'une licence en cinéma, d'une autre en lettres modernes ainsi que d'un Master I en littérature allemande, Matthias, bilingue franco-allemand, est actuellement en Master de Littérature française à Strasbourg. Egalement comédien, traducteur ou encore animateur fougueux de blind tests, il court plusieurs lièvres à la fois. Sur Toute La Culture, il écrit, depuis janvier 2015, principalement en cinéma, théâtre, ponctuellement sur des restaurants, etc. Contact : [email protected]

One thought on “[Critique] « Les Chaussettes de l’Archiduchesse » : Même les chaussettes délaissées doivent garder la tête haute”

Commentaire(s)

  • TURCAUD Marie

    très mignonne critique

    février 10, 2015 at 9 h 30 min

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture