Jeune Public
[Avignon Off] « Bulle », un concert pour les tout petits

[Avignon Off] « Bulle », un concert pour les tout petits

20 juillet 2015 | PAR Amelie Blaustein Niddam

C’est un peu un jeu ou un sacerdoce que de chercher dans les Offs d’Avignon des spectacles intelligents dédiés aux moins de trois ans. « Bulle » est un très joli concert, de facture classique qui séduit les enfants de façon unanime.

[rating=4]

Ne pas taire pour commencer. La compagnie Okkio est spécialisée dans le très jeune public et sait exactement qu’en matière de spectacle dédié à cette tranche d’age particulière tout est question d’accueil du spectateur et de son accompagnant. Décider, admettre enfin que l’enfant est un public particulier, se mettre à hauteur de son regard, l’installer de façon évidente sur la scène, l’autoriser à vivre, à pleurer à rire comme il l’entend, c’est comme ça que doit se faire le très jeune public. C’est exactement l’inverse que fait le Pittchoun Théâtre en installant les bébés et très jeunes enfants sur les gradins et en proposant aux parents de « calmer » leur enfant « agité » dans une salle dédiée.

Le duo composé de la chanteuse Isabelle Lega et du guitariste Eric Dubos est au antipodes de la parole portée ce jour là par le théâtre. Eux offre un tour de chant dont le fil conducteur est l’eau. Celle dans laquelle la maman des poissons de Bobby Lapointe finira cuisinée avec du citron.  Nous sommes ici dans une belle émotion, une sensibilité qui touche les petits  immédiatement. L’univers est ici tout rouge, des pois du costume d’Isabelle Lega aux ballons que chopperaient bien les mômes.

La compagnie vient non loin d’Avignon et travaille à l’éveil musical avec élégance.  Il s’agit de théâtraliser la musique, de comprendre qu’un mot ne recouvre pas une seule réalité. Ici, Eric Dubos navigue entre quatre guitares différentes tandis qu’Isabelle Lega prouve que l’on peut faire de la musique avec n’importe quoi.

Les petits dès un an veulent souffler sur les bulles de savons que fait voler la comédiennes, eux bien à l’abri de la réalité des Offs d’Avignon. Tant mieux pour eux.

« Bulle » à 9h45 jusqu’au 27 juillet au Pittchoun théâtre, 72 rue Bonneterie. Durée 35 mn.

Visuel : © Okkio

Le Musée Imaginaire à la galerie Lefebvre et Fils à Paris
Donald Trump, l’homme qui fait fuir les médias
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *