Humour
David Azencot ose tout et le public en redemande

David Azencot ose tout et le public en redemande

28 janvier 2022 | PAR Ilan Lévy

Après une longue, trop longue, carrière dans la pub, David Azencot a pris son destin en main pour devenir humoriste. Il présente son spectacle partout en France dont l’Espace Gerson à Lyon. Humour décapant, formule tranchante, il ne nous épargne rien.

Un fils de pub qui a mal tourné

Alors qu’il se rêvait journaliste après des études « interminables », il se lance dans la pub. Ces10 ans de carrière dans la pub comme concepteur-rédacteur jusqu’en 2010, lui ont montré le chemin qu’il ne souhaitait plus prendre.
Il garde de cette époque l’esprit vif, aiguisé, le sens de la formule et un très fort goût pour la provocation.
Il devient auteur et humoriste pour « Studio Bagel » notamment et cartonne sur Youtube, puis sur Canal +. Son esprit frondeur et caustique ravit les jeunes et les moins jeunes.

Inflammable

Ne craignant rien, ni personne, ne refusant jamais une occasion de faire un bon mot ou une provocation, il tourne ses deux spectacles « Fils de pub » et « Inflammable » (lire notre critique) « C’est raccord avec moi car je suis juif, donc combustible. » dans toute la France. Partout, le public hurle de rire et apprécie son ironie mordante et sans limite, ni tabou. Maniant humour noir, trash, absurde et une profonde « bienveillance » il touche à tout et se brûle souvent.

Ça va aller

A l’occasion de la sortie de son dernier spectacle « Ça va aller », il a beaucoup réfléchi et s’est assagi, au moins a-t-il essayé. Il crée un spectacle « optimiste, bienveillant et inclusif ». Il s’est appuyé sur son expérience de confinement pour faire le point et ne plus retourner « au monde d’avant ». Plein de bonnes intentions, il veut du bien à la terre entière où il ne manque pas de trouver des solutions originales et décapantes aux grands problèmes de l’humanité.
Ou au moins le croit-il ?

David Azencot « Ça va aller », Du 2 au 5 février à Lyon. Espace Gerson Puis en tournée: 
2 mars à Paris. La nouvelle Seine
2 mars à Toulouse. La Comédie de Toulouse
4 au 5 mai à Rouen. Théâtre de l’Ouest
22 au 23 juillet à Bourg les Valence. L’Appart café

Vincent Dedienne aux Bouffes du Nord : un « gala » mémorable
Yves Saint Laurent s’infiltre aux Musées
Ilan Lévy

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Soutenez Toute La Culture