Danse

« Nhà », la maison douce de Sébastien Ly aux Hivernales

« Nhà », la maison douce de Sébastien Ly aux Hivernales

14 juillet 2019 | PAR Amelie Blaustein Niddam

Vous le savez, pendant le Festival d’Avignon, aux lisières des mondes, se trouve un lieu, Les Hivernales-CDCN,  qui programme « On y danse aussi l’été ». Nous vous avons déjà parlé du jouissif Nirvana, du testostéroné Les gens qui dansent, place au zen de Nhà.

Artiste associé au Merlan, Sébastien Ly travaille les ponts entre le Vietnam et la France,  volontiers dans les musées. Depuis 2018,  il interroge l’habitat dans un cycle, « Habitons le monde » et sa dernière création, Nhà, signifie naturellement « Maison »  en vietnamien. 

Sur scène des bâtons et des tubes sont alignés de façon perpendiculaire,  à la façon d’une installation de Ryoji Ikeda. Camille Revol et Lisa Robert vont les faire évoluer dans un geste très angulaire. Elles sont les architectes de ce monde où d’un cercle pas rond des élévations peuvent se faire.

Dans ce chemin, tout glisse, les formes se révèlent à nous sans heurts. L’équilibre est celui d’un jardin et l’ambiance est méditative.  Ce pas de deux est en en interaction permanente avec les objets pour dire comment l’harmonie peut exister quand les corps sont perturbés par une intrusion.

Un spectacle très court qui agit comme une respiration.

Du 10 au 20 juillet à 14h, durée 30 minutes,  relâche le 15.

 

visuel : (c) hivernales

Infos pratiques

Festival en Othe
Urbaka
hivernales

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *