Danse
Au Centre (Bénin), le spectacle Agbada du « Chaos élégant », programme de hip hop expérimental, a enflammé la scène !

Au Centre (Bénin), le spectacle Agbada du « Chaos élégant », programme de hip hop expérimental, a enflammé la scène !

31 janvier 2022 | PAR Chloé Coppalle

Ce samedi, Agbada, le premier spectacle du programme « Chaos élégant » de l’année 2022 a mis le feu à la cours du Centre, espace culturel pluridisciplinaire situé à Abomey-Calavi (Bénin) ! Tous les 2 mois depuis 2 ans, le Centre programme le « Chaos élégant », performance de hip hop expérimental portée par le danseur Arouna Guindo et la Cie Dreamkeys ! La particularité de l’événement est l’organisation de battles de danse avec le public après le spectacle ! Une soirée plus que réussie !

Après 6 mois d’absence dû à l’interdiction des événements festifs et culturels au Bénin, le « Chaos élégant » reprend ce samedi 29 janvier 2022. Pour ce retour, des solos puissants dans une composition en tableaux qui se succèdent ont entraîné le public. Les duos et les chorégraphies en groupe, quant à elles, ont été marquées par des jeux de symétrie et de dissymétrie qui fonctionnent. Côté son, le spectacle a été ponctué par une maîtrise du silence qui répondait à des choix musicaux apportant une forte énergie, comme le titre All for us, de Labrinth et Zendaya. Cette dynamique a porté la salle durant toute la représentation !

Le point fort de cette programmation est l’organisation de battle de danse entre les personnes du public après le spectacle. En effet, des danseurs au vrai talent se sont succédés pour enflammer la scène à leur tour ! Ensuite, ce sont les enfants qui ont eu le droit à leur moment pour danser, dont une partie suivent les cours d’initiation à la danse qu’Arouna Guindo donne tous les samedis au Centre depuis deux ans, nommés : le  « Baby Crew ». Ces battles ont donné une énergie folle au reste de la soirée, dont tout le public a participé ! Et le moins que l’ont puisse dire, c’est que si les professionnels du hip hop cherchent des danseurs, ou des futurs danseurs, peut-être qu’un passage à Abomey-Calavi s’impose …

Mais alors, le « Chaos élégant », qu’est-ce que c’est ?

Le « Chaos élégant » est une plateforme de recherche et de diffusion de hip-hop expérimental. L’enjeu est de marquer une identité du hip hop à Cotonou. « C’est un héritage culturel pour les générations futures », selon les mots de Arouna Guindo. Le hip hop étant une affaire de démonstration, la Cie Dreamkeys s’est posée la question de savoir comment y faire passer un message. « On a alors contacté Arouna, qui était dans les mêmes questionnements » explique la compagnie. Pour les danseurs, l’enjeu est d’interroger la plasticité, dans le mouvement. La seule chose qui manqua au spectacle de ce samedi était le manque de références à l’univers plastique du hip hop.

Le projet voit le jour au Centre, il y a deux ans. Depuis, la Cie Dreamkeys et Arouna Guindo ont y réalisés deux résidences de recherches de quatre semaines. Ces résidences ont donné lieu à un spectacle qui a eu lieu à l‘Institut Français de Cotonou le 22 janvier 2021. À l’espace culturel d’Abomey-Calavi, l’idée est moins la production d’un spectacle définitif que l’expérimentation. Dans ce cadre, l’idée d’une présentation tous les deux mois a été choisi pour laisser place à des propositions artistiques.

Ainsi, comme Arouna Guindo le résume : « Agbada, ce n’est pas une pièce, c’est un geste ».

 

Visuel : affiche du spectacle, ©Le Centre

Avec ; Arouna Guindo et la Cie Dreamkeys.

La Cie Dreamkeys est un collectif de danseurs urbains à Cotonou. De son côté, Arouna Guindo enseigne depuis 2012 au Centre chorégraphique Multicorps de Cotonou le breakdance et le streetdance. En 2017, il obtient une résidence à Berlin pour la production de son premier spectacle solo intitulé Toguna. En 2019, il réalise une résidence de création au Centre avec le danseur Yvon Togbé-Dan Ekue. L’objectif de cette résidence était la production d’une expérience artistique nommé Hors-norme, dont l’enjeu était de proposer une performance qui durerait 72h sans arrêt. Enfin, il est également directeur artistique de la Cie Dreamkeys.

Lieu : Le Centre
Adresse postale : Rue du Collège la Plénitude (zone PK14), Abomey-Calavi (Bénin)
Le Centre est un espace composé d’une bibliothèque, d’un espace d’exposition temporaire, d’un espace scénique, d’un bar, et du Petit Musée de la Récade (espace muséal consacré à la récade, bâton royal datant de l’ancien Royaume du Danxomè (XVIème siècle – 1894), dont la production se poursuit de l’époque coloniale (Colonie du Dahomey, 1894-1960) à nos jours),

Désinformations sur la Covid-19, Neil Young retire ses titres de Spotify
Catherine Sellers mise à l’honneur dans une exposition rétrospective à la BnF
Chloé Coppalle

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Soutenez Toute La Culture