Musique

Sziget, le festival hongrois qui vaut le détour

Sziget, le festival hongrois qui vaut le détour

28 juin 2010 | PAR Cecile David

Après vous avoir annoncé l’Exit Musical, on vous présente Sziget, l’autre gros festival européen à ne pas rater. Considéré par certains comme étant le nouveau Woodstook, Sziget envahit l’île d’Obuda (Budapest) de ses sons importés de toute l’Europe et d’ailleurs.

Près de 400 000 festivaliers sont attendus pour cette 18ième édition du rendez-vous européen de l’été. Théâtre, sport, danse et autres réjouissances composent le programme de la semaine toujours aussi éclectique que les années précédentes. Bien évidemment, Sziget c’est avant tout une grosse dose de bon son. Zoom sur les temps forts :

Incontournable, Muse est considéré par beaucoup de spécialistes comme étant le meilleur groupe du moment, toutes catégories confondue. Soucieux de son image de marque, Sziget ne pouvait se passer du trio britannique à succès. Le concert événement se déroulera le 15 août sur la plus grande scène du festival. Le groupe de heavy metal Iron Maiden s’imposera quant à lui sur la scène internationale de l’île étudiante le samedi 14 août. Formé en 1975, le quatuor hard est toujours aussi populaire à travers l’Europe et le monde entier pour ses morceaux alliant puissance et harmonie musicale. Et Madness ? On vous a parlé de Madness ? Le groupe est l’un des pères fondateurs du ska, le style de musique festive par excellence. Vous pourrez les retrouver dès le 11 août aux côtés des Espagnols de Ska-P, inspirés eux aussi par ces sons cueillis en terre jamaïcaine. Version revisitée des Sex Pistols, Public Image Limited a su se faire un nom sur la scène post-punk avec son style provocateur d’un nouveau genre. Ils se produiront le 12 août. Dans la même journée, Faithless et sa musique trip-hop électriseront la foule. The Hives, DJ Shadow, Peaches et the Skip The Use font eux aussi partie des heureux participants. Il y aura même Ez3kiel, vous savez, les petits frenchies qui manient depuis 1993 l’électroacoustique en jouant aussi bien sur le son que sur l’image. Pour savourer leurs compositions, rendez-vous le 14. Black Box Revelation, The Dubians , Boys Noize, Girls In Hawaii , UB40, Foreign Beggars, C-mon & Kypsky, Inspector Cluzo, etc. La liste est encore longue !

Tremplin pour les petits nouveaux : Depuis mars 2010, un tremplin est organisé dans différents pays européens pour permettre à de jeunes talents d’évoluer aux côtés des plus grands. En France, c’est le groupe Ace Out issu de la nouvelle française que décroche le précieux billet pour la belle capitale européenne. Ils se produiront le 9 août sur une des scènes du célèbre festival.

Sziget festival, du 10 au 16 août, île d’Obuba à Budapest (Hongrie)
Pass jour : 48 euros pour les 11, 12, 13, 14 ou 15 août, dans la limite des places disponibles.
De nombreuses formules (pass avec camping ; pass caravane…) sont en vente.

 

 

Infos pratiques

Décollez pour Exit, l’un des meilleurs festivals européens du moment
Cubana Café : la bar ambiance latino où il fait bon vivre
Cecile David

One thought on “Sziget, le festival hongrois qui vaut le détour”

Commentaire(s)

  • FM

    Et Kasabian ? Ils ont été retirés de l’affiche? Dans le genre « meilleurs groupes » du moment, ils sont pas loin du top aussi…

    juillet 8, 2010 at 12 h 16 min

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *