Musique
Spotify présentait hier ses nouvelles fonctionnalités au cours d’une soirée au Culture Hall

Spotify présentait hier ses nouvelles fonctionnalités au cours d’une soirée au Culture Hall

07 décembre 2012 | PAR Bastien Stisi

Spotify lance aujourd’hui  une amélioration considérable de son service, en permettant notamment aux artistes d’échanger plus facilement que par le passé avec leurs fans. Afin de fêter dignement cette avancée notable et inédite dans le monde du streaming musical, et de célébrer par la même occasion son association officielle avec le groupe Mettalica, la franchise suédoise organisait hier soir à New York une conférence de presse, diffusée en streaming dans le reste du monde.  L’équipe française du site musical, elle, avait installé ses quartiers dans l’élégante salle du Culture Hall, boulevard de la Madeleine.

Le champagne coule à flots et vient accompagner la consommation accrue de petits fours, le personnel est aux petits soins pour les journalistes et les invités présents dans la salle, les C2C et Breakbot astiquent leurs platines en coulisses afin d’assurer la deuxième partie de la soirée…Spotify a mis les petits plats dans les grands, et tient à marquer considérablement les esprits de l’audience réunie pour l’occasion, que l’on installe devant un large écran blanc. La connexion avec New York tarde à venir, mais parvient finalement impeccablement jusqu’à Paris, laissant la parole au PDG et fondateur de Spotify. Polo Ralph Lauren, jean décontracté et baskets blanches,  Daniel Ek définit le site et ses composantes comme un service de « punks », entreprise avant-gardiste qui se positionne à l’inverse du cannibalisme musical évoqué parfois, lanceur émérite de groupes en devenir.

Débuté il y a quatre ans, en 2008, l’aventure Spotify s’aventure à partir d’aujourd’hui sur de nouveaux terrains, et renforce le lien entre les artistes et les utilisateurs. Ces derniers pourront en effet accéder désormais aux playlists de leurs amis sur Facebook, mais également à celles de journalistes ou de personnalités en tout genre (Ek donne l’exemple de Barack Obama) et même des artistes écoutés par les utilisateurs. Il sera désormais par exemple possible de suivre l’évolution des influences musicales d’un chanteur ou d’un groupe durant la préparation d’un prochain album. Une avancée inventive et spectaculaire, fondamentale dans la lutte qui oppose Spotify à Deezer, son principal concurrent sur le marché.

De même, il sera proposé aux utilisateurs de personnaliser encore davantage leur compte, et de se voir proposer en conséquence des découvertes musicales par la plateforme, auréolée d’1 milliard de playlists et de 5 millions d’abonnés payants sur le site : « La manière de découvrir de la musique est personnelle et différente en fonction de chacun », déclare Daniel Ek « Certains préfèrent lire des critiques, écouter leur radio préférée ou font confiance à ce que partagent leurs amis avec eux. D’autres préfèrent découvrir de la musique en live en allant à beaucoup de concerts, font de supers playlists ou font confiance aux tendances du moment. Spotify rassemble désormais tout ça sur sa plateforme. »

Autre grand moment de la soirée, l’annonce par Daniel Ek et par Sean Parker (l’un des co-fondateurs de Facebook et investisseur financier dans Spotify) de l’arrivée de la totalité de la discographie de Mettalica sur le portail musical. En présence du leader du groupe, on se congratule, on se lance des fleurs, et on fait un appel du pied à tous les autres grands groupes de la planète n’ayant pas encore rejoint le géant catalogue. Les scratcheurs virevoltants de C2C et la funk électronique de Breakbot sont, pour leur part, déjà en écoute sur le site.  Ces derniers assureront d’une main de maître la seconde partie de la soirée au sein d’une salle bondée, et remettront au centre des débats la véritable ambition première de Spotify : faire accéder au plus grand nombre à la globalité du portail musical existant.

Visuel (c) : logo de Spotify

Le retour de « Nick Cave & the Bad Seeds ».
Cristaux et santé, les pierres se libèrent de la magie
Bastien Stisi
Journaliste musique. Contact : [email protected] / www.twitter.com/BastienStisi

One thought on “Spotify présentait hier ses nouvelles fonctionnalités au cours d’une soirée au Culture Hall”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *