Musique
Live Report : Les Nuits Secrètes, Jour 3

Live Report : Les Nuits Secrètes, Jour 3

07 août 2012 | PAR Audrey Chaix

Dernier jour aux Nuits Secrètes : la pluie est au rendez-vous, et les plus endurants des festivaliers aussi, sous leurs imperméables et leurs parapluies. Au programme, entre les gouttes : des parcours secrets, encore, la Grande Scène et le Jardin, toujours, et pour ceux qui ne veulent pas voir le week-end se terminer, la Bonaventure, jusque 5h30 du matin.

Sur la Grande Scène, le concert de Great Mountain Fire commence sous la pluie. Peu de monde encore dans le public, les parapluies sont ouverts, difficile pour les Bruxellois de réchauffer l’ambiance. Cependant, alors que la pluie cesse peu à peu, le public se fait plus nombreux, et fait honneur à la très bonne prestation du groupe qui oscille entre rock et électro. De bonnes rythmiques, un son très propre et une bonne humeur partagée : Great Mountain Fire dissipe les nuages au-dessus d’Aulnoye-Aymeries !

Great Mountain Fire

En attendant la tête d’affiche de la soirée, Zebda, petit détour par le Jardin, où Colin Stetson joue du saxo. Dans un espace plus que clairsemé, la scène fait presque peine à voir : maître du saxophone basse, il a joué avec les plus grands, est une référence dans son milieu. Malheureusement, cela ne parle pas vraiment à un public de festival peu initié, qui fait preuve de bien peu d’attention alors que Stetson est sur la scène.

Pour accueillir le groupe Zebda, le public est au rendez-vous. Jeunes et vieux, ados et familles, la foule est à l’image des valeurs revendiquées par les Toulousains : l’image de la diversité. Toujours aussi débordants d’énergie, Zebda livre une prestation qui sent la chaleur et l’été, pleine de fougue et d’humour, entre morceaux sur des rythmes endiablées et saynètes jouées entre les membres du groupe. Un agréable moment pour clore trois jours de belles découvertes musicales, dans une atmosphère familiale et bon enfant.

Les Nuits Secrètes 2011 forment donc un cru intéressant, avec une météo pas toujours clémente, mais qui n’a pas gâché la fête. Rendez-vous à Aulnoye-Aymeries en 2013 pour la 12e édition : concerts gratuits ou à la carte, grandes scènes de festival ou lieux plus intimes, saluons les efforts d’un festival ouvert à tous.

Décès du compositeur Marvin Hamlisch
« L’art d’aimer. De la séduction à la volupté », une ode à l’amour dans l’art chez les éditions Textuel
Audrey Chaix
Professionnelle de la communication, Audrey a fait des études d'anglais et de communication à la Sorbonne et au CELSA avant de partir vivre à Lille. Passionnée par le spectacle vivant, en particulier le théâtre, mais aussi la danse ou l'opéra, elle écume les salles de spectacle de part et d'autre de la frontière franco-belgo-britannique. @audreyvchaix photo : maxime dufour photographies.

2 thoughts on “Live Report : Les Nuits Secrètes, Jour 3”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *