Musique
[Live-Report] : Laurent Couson, la Galerie Diane de Polignac et Charles Schillings font la fête de la musique avant l’heure Place Thomas d’Aquin

[Live-Report] : Laurent Couson, la Galerie Diane de Polignac et Charles Schillings font la fête de la musique avant l’heure Place Thomas d’Aquin

21 juin 2017 | PAR Yaël Hirsch

Ce mardi 20 juin, devant la galerie Diane de Polignac & Chazournes et avec la bénédiction de la belle église germanopratine, un kiosque était monté, place Saint-Thomas. En parallèle de l’exposition itinérance le Dj belge Charles Schillings et le compositeur, chef d’orchestre et pianiste, Laurent Couson, présentaient en avant-première des extraits dansants de leur album à paraître : The Modern Symphonic Album.

[rating=4]

Tandis que la galerie vernissait une exposition de toiles abstraites Bruno Moinard, en partenariat avec l’association Quatre couleurs et dont une partie des bénéfices est reversée à l’association Haïti Piano Project qui consiste à créer un festival de musique classique en Haïti et soutenir les jeunes talents, c’est également à une fête musicale que les parisiens étaie invités.

Place Saint-Thomas d’Aquin, au cœur du quartier latin, enfants, parents, voisins et collectionneurs ont dansé au rythme du projet lié à la rencontre du compositeur, chef d’orchestre et pianiste Laurent Couson avec le DJ belge Charles Schillings. Accompagnés par le bassiste Eric Jacot, les deux musiciens, qui célébrent la rencontre entre musique classique symphonique et éléctro, ont donné un avant goût de leur album qu paraît ce mois chez Universal. Un projet où l’orchestre et la platine ferraillent pour un effet grandiose : The Modern Symphonic Album.

Le clavier libre de Laurent Couson a rythmé aussi bien le mouvement jazzy de la vie que des pièces plus mélancoliques, tandis que Schillings pouvait aussi bien envoyer du son irrésistiblement dansant que communiquer avec humour et tendresse sur une vraie rencontre amicale et musicale. La rencontre d’instruments live et de musique électronique raffinée s’est même terminée sur une petite marche funèbre pleine de recul sur la vie, la chaleur de l’été et la joie.

Les plus noctambules ont suivi la belle équipe au Nuba, sur le toit de la Cité de la Mode, où Schillings mixait de nuit. Tandis que les autres s’étaient fort bien entraînés avec un jour d’avance pour la Fête de la Musique de ce mercredi 21 juin.

Infos pratiques

Agenda Classique de la semaine du 19 juin
Le Cœur de Boltanski bat à la Pop
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

One thought on “[Live-Report] : Laurent Couson, la Galerie Diane de Polignac et Charles Schillings font la fête de la musique avant l’heure Place Thomas d’Aquin”

Commentaire(s)

  • Un grand merci Yaël pour ce magnifique article et votre présence à l’évènement hier soir!

    Je suis ravie !

    Juste une petite remarque… sans vouloir vous offusquer…. car l’erreur est humaine!
    « c’est également à une fête musicale que les parisiens étaie invités. »

    Dans l’attente du plaisir de vous revoir !

    Une très belle journée à vous,

    A bientôt,

    Delphine Garnier
    Présidente de l’association 4 couleurs

    juin 21, 2017 at 15 h 16 min

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *