Musique

[Live-Report] Kavinsky au Yoyo, la déception

[Live-Report] Kavinsky au Yoyo, la déception

28 octobre 2017 | PAR Elie Petit

Le DJ français, connu pour sa BO sur Drive, a déçu avec un set médiocre et désincarné. La soirée était pourtant bien partie.

Le Yoyo, ses couloirs, ses mystères. Le parvis du Palais de Tokyo vide. Dogz fait déjà son oeuvre quand on y entre. Le duo est drôle, fonctionne bien. Les sons sont entrecoupés de jingles. L’un après l’autre les deux membres du binôme se relaient et semblent se défier à qui enverra le public danser de plus belle. La salle se remplit. La chaleur commence à prendre.

Après eux, c’est Anja Sugar qui passe aux platines. Son set est efficace, explosif. Elle passe de style en style, les lumières sont belles. On s’oublie. Et on se dit que Kavinsky sait s’entourer.

Nightcall résonne dans la salle, les hurlements des fans accueillent le DJ. Choix étrange, commencer avec son titre phare. Où va-t-on après ça ? Le public est en transe, chante. On met de côté la question. La lumière est exquise, elle met en avant la carrure du DJ, construit la légende. Il ne lève pas la tête. Sur les écrans, son nom. Une fois répété le motif est épique, vingt fois, un peu moins.

Le set continue et c’est là une virée incompréhensible dans le rap français, le rap US, la disco.  Roadgame donne l’espoir. Puis plus aucun liant, aucune cohérence, aucune complicité avec le public. Le fumoir se remplit. L’incomprehension est grande mais l’ambiance reste bon enfant. Kavinsky a un talent qui est en fait une chance : avoir un public indulgent qui, finalement ne lui en veut pas. Il était venu passer une bonne soirée, la foule est ce soir de bonne composition. Pour le set d’un des plus grands DJ français, on reviendra.

A la Philharmonie, le navire Hélène Grimaud par gros temps
Les secrets du Dashi révélés par le grand chef Saito
Elie Petit
https://www.instagram.com/elie_petit/

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *