Musique

Live Report (02/05/2012) : Reza+Cleo T+Overhead au Divan du Monde

Live Report (02/05/2012) : Reza+Cleo T+Overhead au Divan du Monde

04 mai 2012 | PAR Celeste Bronzetti

Le Divan du Monde a accueilli lundi dernier 3 groupes français : Reza+Cléo T+Overhead. Un style tout à fait personnel les distingue, des voix originales et des sons au croisement de plusieurs genres ont fait de cette soirée au Divan une occasion de découverte de la musique française actuelle.

« La plus grande des petites salles parisiennes » encore une fois ne déçoit pas les attentes de ses fidèles : mercredi 2 mai un programme musical varié a animé la petite salle de Pigalle avec un trio éclectique.

Du folk au punk au pur rock, Reza, a ouvert les danses. La salle n’était pas remplie, phénomène caractéristique de ce genre de concerts qui donnent l’opportunité de découvrir de près des petits univers musicaux souvent révélateurs. La voix profonde du chanteur était sans doute le moteur de la première performance. Le répertoire penché vers le folk valorisait surtout la maitrise des instruments à cordes de la part du groupe.

Mais la découverte de la soirée, il faut l’avouer, on l’a rencontré lors de la deuxième performance, avec Cleo T et sa troupe. La présence scénique de cette jeune artiste à la voix aiguë et puissante domine la scène. De retour d’une tournée en Italie, le groupe raconte du chant des oiseaux qui a accompagné leurs réveil dans les campagnes toscanes. Un souvenir gai que, depuis ce moment printanier, ils ont envie de reproduire sur scène : l’ensemble instrumental varié dont ils disposent leur permet de transformer quelques morceaux en véritables exhibitions à la frontière entre le folk-rock, le blues et… le théâtre. L’expérience de comédienne de Cleo entraine.

On s’approche de la troisième partie du concert alors qu’on a encore les mélodies vaguement mélancoliques de Cleo T dans les oreilles. Overhead, le groupe le plus attendu de la soirée, prend le relais. Une belle voix sous le signe du rock sans tache, du moins le plus pur de la soirée.

Le Divan du monde nous a invité, à nouveau, à suivre attentivement sa riche programmation : d’ici à juin nombreuses seront les soirées qui attireront notre curiosité.

Dead or not, dissection gonzo de Paul Mc Cartney à la Ferme du Buisson
Journée d’étude sur Artemisia Gentileschi le 30 mai à l’Institut culturel italien
Celeste Bronzetti

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *