Musique
Le Top musique de l’année 2012

Le Top musique de l’année 2012

24 décembre 2012 | PAR Yaël Hirsch

Comme nous avons survécu au 21 décembre, 2012 se termine en douceur et le rythme endiablé de l’année se pose un peu. L’occasion pour la rédaction de revenir sur tout ce qu’elle a lu, vu et entendu pour en garder le meilleur. Côté son, la crème de la crème 2012 de Toute la Culture est aussi diverse que le site et sa joyeuse équipe aux goûts hybrides qui osent parfois même le mainstream. Avec néanmoins un consensus sur quelques artistes qui ont marqué l’année : ALT-J, C2C, Lana Del Rey ou Django Django . Nos rédacteurs vous présentent certains de ces artistes avant que nous vous laissions vous plonger dans la Playlist du meilleur de 2012.

Qui est LA révélation musicale de l’année 2012?

« Mon coup de coeur, c’est Bumcello. Je suis tombée des nues quand mon adorée rédac chef me l’a tendu. Comment ça.. treizième album ? J’étais passée à côté. Al est un voyage jazz qui puise ses sources en Afrique. Le duo Cyril Atef et Vincent Segal convie cette fois- ci Tommy Jordan. 17 instruments, trois gars, une bombe ». Amélie.

« Django Django. Dénomination double et bégayante, plaisir infini. Vaste mosaïque lumineuse aux influences et aux sonorités plurielles, les Django Django fusionnent, avec une assurance et une efficacité redoutables, la pop californienne, le rock ludique, l’électro futuriste et une ribambelle d’autres sonorités sinoques, pour accoucher d’un magistral album homonyme encensé par la critique et par le public. Aux côtés de Metronomy et de Breton, le quatuor écossais, aussi brillant en live qu’en studio, fait incontestablement partie de l’avenir radieux de l’électro-pop britannique. Le souffle érudit et salvateur de cette année 2012. Titres marquants : Default , Hail Bop, Skies Over Cairo« . Bastien.

« Lescop qui a remis sur les rails « grand public » le son eighties « underground » tout en restant très fidèle à ses références (Taxi Girl, Jacno, Joy Division aussi parfois… et Daho) ». Eva.

« Twin Shadow. Le groupe, dont le premier album « Forget » a été  produit en 2010 par Grizzly Bear, a sorti son deuxième album « Confess » cette année. La voix du chanteur et son charisme étourdissant ont offert 40 minutes d’une prestation impeccable au Pitchfork Festival. Le public, ravi, fredonnait encore les titres à la toute fin du Festival. Attention, ses musiques « new wave » sont addictives, entraînantes, enivrantes. Une succes story à l’américaine ». Tatiana.

« Alt J, avec l’album An Awesome Wave. Un son nouveau, un album concept qui s’écoute d’une traite, un genre inclassable (entre rock, pop, folk… c’est un peu de tout ça mixé pour en faire ressortir un truc complètement improbable, et pourtant magique), et un exploit : mettre le symbole delta à la mode, on en voit partout ! C’est le gros coup de coeur de l’année. » Audrey.

 

Visuel : les C2C mixent pour la Windows 8 party au Palais de Tokyo le 27 octobre 2012 (c) Olivier Handelsman

Et n’attendre personne, un deuxième roman bilan par Eric Genetet
L’enfant de Calabre, une quête des origines entre Nice et Gênes, par Catherine Locandro
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

One thought on “Le Top musique de l’année 2012”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *