Classique
L’agenda classique et lyrique de la semaine du 5 juillet

L’agenda classique et lyrique de la semaine du 5 juillet

05 juillet 2022 | PAR Zoe Grandjacques

Comme chaque semaine, Toutelaculture fait le tour des concerts, récitals et opéras à ne pas louper. Cette semaine, alors que la saison de Festival débute, on vous fait traverser la France pour de belles notes. 

Mardi 5 juillet, à 20 heures, le lauréat du concours Genève 2018, Theo Fouchenneret jouera Beethoven, Fauré, Bartok et Mendelssohn au Château d’Agassac dans le médoc, au cœur des plus belles propriétés viticoles.

Mercredi 6 juillet, pour la 11e édition du festival de Chambord, les amateurs de piano seront à nouveau ravis avec deux chef d’œuvres du post-romantisme (Strauss, Métamorphoses, Schoenberg, La Nuit transfigurée) suivi d’un concerto de Bach pour lequel la pianiste Vanessa Wagner rejoindra l’orchestre. Rendez-vous à 20 h dans la cour du château. 

Jeudi 7 juillet, à 20h, Alex Vizorek raconte avec intelligence et humour une petite histoire de l’opéra, dans le cadre des nuits d’été à Lille. Ce sera l’occasion d’entendre un florilège des grands airs joués par un orchestre sous la baguette d’Alexandre Bloch et le Jeune Chœur des Hauts-de-France. Et au Festival international d’art lyrique à Aix, au stadium de Vitrolles, ce sera la grandiose Résurrection de Gustav Malher à 21h.

À Orange, cette fois, le 7 juillet à 21h30, dans le cadre des Chorégies, on pourra voir un concert de l’Orchestre philharmonique de Radio France dirigé par Myung-Whun Chung avec Pierre-Laurent Aimard au piano. Le le demain, 8 juillet à la même heure, ce sera la première de L’élixir d’amour de Donizetti (avec Francesco Demuro, Pretty Yende, Andrzej Filo?czyk et Erwin Schrott).

Encore au Festival d’Aix, le vendredi 8 juillet à 21 h, ce sera du chant avec Rossini Mélodiste interprété par la mezzo-soprano Karine Deshayes et le baryton Florian Sempey. Pour les helvètes, les nuits baroques d’Onex propose un récital aux flambeaux avec Robin Pharo à la viole de gambe. 

Le même jour à 21h, c’est le démarrage en beauté du Festival International opéra Baroque et romantique de Beaune avec King Arthur de Purcell.

Samedi 9 juillet, à Versailles, idéal au potager du roi, deux duos voix et piano à 21h. Au programme Berlioz, puis Mozart, Puccini, Dvorak, Poulenc, Ravel, etc. 

Dimanche 10 juillet, rendez-vous dans les parcs de Paris, dans le cadre de Classique au Vert, avec l’étincelante flutiste montante Lucie Horsch et l’ensemble fuse. Et en banlieue, au domaine de Villarceaux, le festival un Temps pour Elles, se clôturera avec des chants nostalgiques.

Enfin, lundi 11 juillet, retour à Aix-En-Provence avec l’Orfeo de Monteverdi. 

visuel (c) LL

Mashhad, qui es-tu ?
« La vie au fond » : portrait d’un marseillais par Hugues Serraf
Zoe Grandjacques

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Soutenez Toute La Culture