Musique
La chanson française au festival « Quand je pense à Fernande »

La chanson française au festival « Quand je pense à Fernande »

04 juin 2012 | PAR Ariane Kupferman Sutthavong

La chanson française est-elle morte? Non, nous dit le Festival Quand je pense à Fernande qui célèbre sa richesse et sa diversité du 13 au 17 juin. Artistes confirmés et jeunes talents se croiseront sur la scène de Sète dans le Languedoc-Roussillon.

Catherine Ringer fait son retour, accompagnée de Laurent Voulzy et de La Grande Sophie tandis qu’Izia et Arthur H continuent leur ascension. Depuis 2002, le festival s’attache à offrir au public « ce qui se fait de mieux dans la chanson française », invitant de grandes têtes d’affiches tout en permettant à de nouveaux artistes de se faire connaître en assurant les premières parties des concerts.

Au fil de ceux-ci, le public aura l’occasion de se familiariser avec les mélodies de Leila Negrau, chanteuse et percussionniste réunionnaise, les sons modernes et élégants d’Arthur H, le timbre espiègle de Laurent Montagne, ou les accents à la fois disparates et harmonieux de Thomas Dutronc. La création musicale régionale est aussi mise en avant avec la présence du groupe Zoufris Maracas.

Mais le festival sera aussi l’occasion de grandes retrouvailles ! Laurent Voulzy qui n’a plus enregistré de textes inédits depuis dix ans,  revient avec des créations originales tout comme Catherine Ringer qui signe le début d’une nouvelle ère. Sanseverino, lui, n’hésite pas à épurer son répertoire, changeant – à nouveau – de registre…

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à consulter le Site du Festival.


2ème édition Who’s Next, le salon du prêt-à-porter
Marc Lavoine le retour
Ariane Kupferman Sutthavong

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


A propos

Toute La Culture : Comment choisir ?
Toute La Culture est un magazine d'information pluridisciplinaire et national. Il regarde notre societé par les yeux des tendances et de la culture. Fondé en 2009, il est reconnu comme journal en 2012 puis d' Information Politique et Générale (IPG), en 2017

L’objectif de Toute La Culture est véritablement de parler de TOUTE la culture : un film d’animation d’Europe de l’Est comme blockbuster américain à énorme budget, un récital lyrique comme un nouvel album de rap, la beauté et les tendances sont abordées d’un angle culturel et même les sorties en boîte de nuit et les nouveaux lieux à la mode sont dans nos pages. Enfin, les questions politiques d’actualités sont au coeur de nos articles : covid, #metoo, mémoire, histoire, justice, liberté, identité sont au cœur de nos réflexions à partir des spectacles et œuvres que nous voyons comme critiques. Non seulement nos rédacteurs se proposent être vos guides et de vous aider à choisir dans une offre culturelle large, à Paris, en France, en Europe, mais c’est parce que Toute la Culture brasse large que, dans ses quinze articles quotidiens, le magazine doit avoir un point de vue arrêté sur l’actualité. Et ce point de vue part du principe que l’angle culturel offre une grille de lecture unique et précieuse sur le monde dans lequel nous vivons.
Soyez libres… Cultivez-vous !

Soutenez Toute La Culture