Musique

L’exposition Vinyl à la Maison Rouge

19 février 2010 | PAR Claire Linda

Du 19 février au 16 mai 2010, la Maison Rouge présente Vinyl, une exposition à ne pas manquer. C’est l’occasion de découvrir une collection unique de disques et de pochettes réunie en trente ans par le collectionneur britannique Guy Schraenen.

800 Vinyles et pochettes de disques pour nous révéler 50 ans de création contemporaine autour du son, et insister sur l’évidente valeur artistique de ces supports au format 30×30. L’exposition se divise en plusieurs sections et de manière chronologique où tous les courants artistiques qui ont traversé le XXème siècle sont présents ; que ce soient les mouvements de l’avant-garde des années 1920 comme le Dadaïsme, ou le Fluxus, le nouveau réalisme, le Pop Art ou l’art conceptuel.

L’exposition Vinyl ou quand les artistes plasticiens et le monde de la musique se rencontrent pour écrire une nouvelle partition en accord avec leurs temps. Le poète John Giorno collabore avec les poètes de la Beat Generation dont William S. Burroughs pour le Giorno Poetry Systems, Raymond Pettitbon réalise plusieurs pochettes pour le Groupe de rock les Sonic Youth, Andy Warhol illustre un album des Velvet Undergroud d’une banane aujourd’hui devenue culte et Beuys donne dans le piano à quatre mains avec Nam June Paik, pour n’en citer que quelques uns.

Car dans cette incroyable collection on finit par ne plus différencier artiste plasticien et musiciens, tous écrivent une page de l’histoire de l’art en utilisant un support particulier au service de leur démarche.

Une des sections de l’exposition se concentre sur les disques comme objets, c’est-à-dire des disques qui rompent avec la forme classique du 33 tours en la manipulant, la transformant, l’exemple de l’œuvre de Henning Christiansen intitulée « jouez ma pipe » représente un disque peint en vert avec une pipe verte elle aussi posée sur le disque en guise de tête de lecture à la manière d’un tourne disque. A ne pas manquer aussi les magnifiques installations de l’artiste Céleste Boursier Mougenot.

La Maison Rouge réussit une fois de plus à remplir avec brio sa fonction d’accueil des plus belles et surprenantes collections de particuliers. Cependant l’ambiance sonore est absente lorsque l’on souhaiterait entendre la musique dont on voit les pochettes, et il faut attendre la dernière salle de l’exposition pour découvrir le « jukebox muséal » idéal : Sur une table d’écoute spécialement conçue pour l’exposition, on a accès à presque la totalité des disques de la collection, à écouter et réécouter en qualité Vinyl of course.

Vinyles, disques et pochettes d’artistes, la collection Guy Schraenen du 19 février au 16 mai 2010,la Maison Rouge, 10 boulevard de la Bastille, 75012 paris, tel. +33(0) 1 40 01 08 81 , plein tarif : 7 euros, tarif réduit : 5 euros, 13-18 ans, étudiants, maison des artistes, plus de 65 ans, gratuité : – de 13 ans, chômeurs, les personnes invalides et leurs accompagnateurs, amis de la Maison Rouge, carte ICOM.

Infos pratiques

Programmez un week-end culturel au Centre Pompidou
Liberté de Tony Gatlif
Claire Linda

2 thoughts on “L’exposition Vinyl à la Maison Rouge”

Commentaire(s)

  • schulz franck

    je desire connaitre la valeur d un disque de 33t de mickael jackon [victory de 1884]en bonne etat pourriez vous me renseigner merci d avance

    avril 28, 2010 at 15 h 25 min

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *