Musique

Fabien Duclerc folk à la française

Fabien Duclerc folk à la française

30 avril 2011 | PAR Bérénice Clerc

My Major Company permet aux internautes de découvrir des talents et de les produire, Grégoire est tout droit issu de ce système de production. Le 14 mars, est sorti l’album éponyme de Fabien Duclerc, premier opus de cet homme du sud ouest aux compositions folk à la française.

Depuis sa Bayonne natale, Nick Cave, Cat Stevens, Neil Young Damien Rice ou Georges Brassens ont construit son panthéon personnel. Son style est cependant très personnel, il écrit et compose ses chansons depuis l’âge de 15 ans. La musique de Fabien Duclerc est familière, son accent du sud, sa mélancolie et sa guitare rassurent. Entre acoustique et électrique son album est tout en équilibre, presque un peu trop lisse, un spleen idéal et confortable.

Le titre « Va mûrir » résonne comme le souvenir d’un disque autoproduit au début des années 2000 vendu à la fin des concerts, mais refusé par l’industrie musicale rétive aux talents précoces. Des centaines d’internautes plus tard, le voici propulsé aux portes de la cour des grands avec sa musique instinctive aux harmonies fraiches.

Le «vrai premier album» de Fabien Duclerc, enregistré et mixé par l’auteur et co-réalisé avec Romain Luzet dans une ferme du Lot-et -Garonne alterne ballade en anglais et chanson folk française. Le single « Cosmonaute » (pochette ci-contre) est le titre le plus représentatif du personnage, ironique et caustique face à une société souvent étriquée. « Buddy », ouvre l’album, ode réconfortante dédiée aux broyeurs de noir dans les moments de solitude. « Le Temps d’octobre », émouvants, lucide constat du temps qui s’égrène inexorablement. « Les Brouillards du tard », tendre évocation de cette période transitoire entre sommeil et éveil où le subconscient peine à dissiper les brumes de l’abandon.

Au gré de ses pérégrinations, Fabien Duclerc a tissé des chansons qui lui ressemblent dans un univers feutré, habité par une voix sans emphase. Baladin des temps modernes, Fabien Duclerc sera en concert au coté de Romain Luzet à la guitare, d’Olivier Vernheres à la batterie et de Jean Michel Martineau à la contrebasse.

Ecoutez son album, soutenez les jeunes artistes et n’hésitez pas à le rencontrer sur scène en 2011 ici

http://www.myspace.com/fabienduclerc

Théâtre de Gennevilliers : l’art comme performance pour la saison 2011-2012
Présence des esprits du Vaudou à la Fondation Cartier
Bérénice Clerc
Comédienne, cantatrice et auteure des « Recettes Beauté » (YB ÉDITIONS), spécialisée en art contemporain, chanson française et musique classique.

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *