Classique

Mozart VS Stadler, la Grande Partie au Centre de Musique de Chambre de Paris

Mozart VS Stadler, la Grande Partie au Centre de Musique de Chambre de Paris

24 novembre 2018 | PAR Yaël Hirsch

Alors qu’il vient d’éditer une version éblouissante des symphonies 39 à 41 de Mozart avec son Ensemble Appassionato, Mathieu Herzog propose jusqu’au 8 décembre un spectacle autour de la Grande Partita de Mozart commandée par le clarinettiste Stadler.

[rating=3]

Chaque soir au Centre de Musique de Chambre de Paris, après un concert de jeunes solistes à 19h30, place au spectacle autour de la vie de Wolfgang Amadeus Mozart (incarné par l’acteur Léo Doumène) et de sa Gran Partita transmuée en partie d’échecs avec son commanditaire Stadler (le clarinettiste François Tissot) et donc à une joute dans une stübli de Vienne.

Présentée par le directeur du Lieu et directeur artistique Jérôme Pernoo, ce spectacle entrelace les 7 mouvements de la Sérénade KV 361 Gran Partita de débats et jeux de manches entre les deux hommes, volontiers grâce à des propos extraits de lettres allant de 1778 à 1782.

Si la mise en scène à perruques, au ton appuyé et au dispositif de projection qui nous reflète surtout le damier du jeu d’échec est assez terne, à force de surligner son objectif pédagogique (on va jusqu’à finir avec les chapeaux turcs!), la grande réussite de ce spectacle sont les 13 extraordinaires musiciens de l’Ensemble et leurs mises en mouvement.

La manière dont ils occupent l’espace chaleureux mais plein de craquements de la salle Cortot tient du génie d’autant plus que leurs déplacements jouent avec le son pour nous immerger pleinement dans chacun des sept mouvements. Chaque moment musical a la grâce de ne pas être coupé et nous éblouit en crescendo.

Un spectacle à voir et à entendre comme les variations explicités et reliées à JS Bach du 6e mouvement : qu’on soit connaisseur de Mozart où qu’on le découvre, l’interprétation saura nous séduire.


visuels : YH

Nurit Pollak nous parle des bons nutriments chez Joséphine avec Toute La Culture et le Paris Institute for Critical Thinking
Poignant et édifiant « Camille contre Claudel » de et avec Hélène ZIDI au Roi René de Paris.
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : yael@toutelaculture.com

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *