Actu

Nurit Pollak nous parle des bons nutriments chez Joséphine avec Toute La Culture et le Paris Institute for Critical Thinking

Nurit Pollak nous parle des bons nutriments chez Joséphine avec Toute La Culture et le Paris Institute for Critical Thinking

24 novembre 2018 | PAR Yaël Hirsch

Ce vendredi 23 novembre 2018, dans le cadre des Public Lectures de PICT (Paris Institute for Critical Thinking), la nutritionniste israélienne Nurit Pollak donnait une conférence exceptionnelle 25, rue Moret dans le cocon de Josephine, un des QG de Toute La Culture et haut lieu de vie du 11e, qui est désormais ouvert en journée … Live-Report d’une soirée riche en conseils importants. 

C’est en anglais que la nutritionniste israélienne et d’origine péruvienne s’est exprimée dans la salle cachée de Joséphine. Tandis que le bar avait préparé certains de ses fameux cocktails soit agrémentés de Cranberry ou de baies de Goji, soit simplifié dans un come-back vers le classicisme (Old Fashion, Sazerac…) et que des noix, des légumes et des spreads riches en bonnes graisses avaient été préparés pour accueillir le public; c’est très concentré que le pubic s’est perché sur les tabourets pour écouter la conférencière venue de Tel-Aviv avec un Power-Point très didactique.

Alors qu’elle a été très malade à la vingtaine, et qu’elle a contre toute prévision des médecins trouvé un équilibre qui lui a aussi permis d’être maman d’une petite fille de 3 ans et demie, Nurit Pollak dégage beaucoup de sagesse et d’énergie. Pour sa première conférence à Paris, cette habituées des colloques en son pays a voulu partager quelques vérités sur l’impact des nutriments et nous offrir quelques conseils.

Faisant l’éloge des bonnes graisses « Si vous avez faim c’est que vous avez pas mangé assez de bonnes graisse » explique t’elle, graphiques sur les courbes de l’insuline à l’appui. Les bonnes graisses ? Il y a par exemple l’huile d’olive, l’avocat ou les noix, mais Nurit Pollak a rappelé que les cuire pouvaient faire l’effet d’une nourriture industrielle à contre-courant de tous leurs bienfaits au naturel. Images à l’écran, elle montre que ces bonnes graisses peuvent protéger les artères, mieux que les médicaments parfois.

Les microbiotiques et probiotiques sont aussi très importantes car les bactéries sont ce qui assimile notre nourriture. Non seulement elles soutiennent l’énergie du corps mais elles aident aussi à équilibrer notre moral. Les bonnes bactéries qui sont transplantables, peuvent avoir un effet non seulement sur le diabète, le cholestérol mais aussi par exemple l’autisme. Et pour l’humeur, sachez que 90 % de la sérotonine est produite dans l’estomac, pas dans la tête.

Le jeûne intermittent est aussi un bon réflexe car cela laisse les cellules et les nerfs respirer. Deux ou trois repas par jour suffisent. 100% des patients se sentent mieux quand ils mangent moins souvent.

Parmi les bons réflexes à avoir : faire du sport l’estomac vide pour éviter les pics d’insuline et brûler les calories; ne pas oublier que nos pensées peuvent changer notre destin pour la nourriture mais pour le reste aussi ce sont des instruments importants; enfin le sommeil est aussi crucial : éloignez les téléphones potables et mettez vous dans les meilleures conditions pour faire une vraie pause.

ET l’on repart de cette conférence où les questions ont fusé avec plein de nouvelles connaissances, une envie de mieux organiser sa vie et un livre de chevet : The biology of Belied de Bruce Lipton (The San Francisco University Press, 2009).

visuels : YH et affiche (c) PICT

Crème de Basilic et Pesto de Noix, deux rayons de soleil pour les papilles signés aix&terra
Mozart VS Stadler, la Grande Partie au Centre de Musique de Chambre de Paris
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : yael@toutelaculture.com

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *