Classique

[Live-Report] Victor Julien-Laferrière et Adam Laloum en concert pour l’annonce des Sommets musicaux de Gstaad

[Live-Report] Victor Julien-Laferrière et Adam Laloum en concert pour l’annonce des Sommets musicaux de Gstaad

13 décembre 2017 | PAR Yaël Hirsch

Ce mardi 12 décembre 2017, à l’Ambassade de Suisse à Paris, Renaud Capuçon le Mentor des Sommets Musicaux de Gstaad a présenté la programmation 2018 des Sommets Musicaux de Gstaad, qui auront lieu cette du 26 janvier au 3 février 2018 avec pour instrument à l’honneur le violoncelle. Le pianiste Adam Laloum et le violoncelliste Victor Julien-Laferrière ont transporté l’hôtel Chanac de Pompadour avec un récital fougueux où Schubert a succédé à Rachmaninov.

Après un accueil chaleureux dans les salons de l’ambassade de Suisse, c’est devant une assemblée réunissant une cinquantaine de personnes, que le violoniste Renaud Capuçon a présenté le riche et beau programme de l’édition 2018 des Sommets Musicaux de Gstaad. Comme le veut la tradition, pendant dix jours, les jeunes talents et les maîtres accomplis se côtoieront en altitude, à la chapelle de Gstaad et dans les églises de Rougemont et de Saanen, avec comme instrument à l’honneur cette année le violoncelle. Considérant Gstaad comme chez lui même s’il a le passeport français, Renaud Capuçon nous a présenté tous les solistes de ce programme qui ouvre avec le violoncelliste Daniel Müller-Schott et le Kammerorchester Wien-Berlin et a pour compositeur en résidence Benjamin Attahir (également en résidence à l’Orchestre National de Lille, lire notre interview de Alexandre Bloch, ) comme un événement familial. En effet, les frères les frères Adrien (violoncelle) et
Guillaume (piano) Bellom et Gvantsa Buniatishvil accompagnera une compatriote géorgienne au style annoncé comme volcanique Lizi Ramishvili au violoncelle que sa sœur Katia a repérée. Enfin, parmi les grands solistes, toutes les générations seront présentes, avec Renaud Capuçon, bien sûr mais les pianistes Radu Lupu et Nelson Freire, aussi bien que le jeune prodige du violon Daniel Lozakovich ou la star montante du violoncelle français Edgar Moreau…

Grand privilège de cette soirée, le public a pu entendre dans les salons de l’ambassade de Suisse le duo Adam Laloum au piano et Victor Julien-Laferrière au violoncelle dans deux mouvements de la sonate pour violoncelle de Rachmaninov où leur complicité, ainsi que l’explosion des sons et des sentiments dans ce petit espace boisé et feutré nous a saisis aux tripes avant que le jeu des rythmes, l’alternance d’accroche et de douceur et la puissance de leur jeu nous donne à entendre en entier une des plus belle version de la sonate arpeggione de Schubert qu’il nous a été donné d’entendre en « live ».

La soirée s’est conclue par une coupe de champagne dans un cadre magnifique qui nous donnait déjà envie de nous projeter vers les sommets suisses de fin janvier…

Tout le programme des Sommets Musicaux de Gstaad 

visuels :  (c) YH

Agenda cinéma de la semaine du 13 décembre
« Le Casse du siècle » : pas le temps de muser ?! [Escape Game]
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *