Classique
Le festival baroque de Pontoise accueille les Arts Florissants

Le festival baroque de Pontoise accueille les Arts Florissants

24 octobre 2022 | PAR Jean-Marie Chamouard

Le festival baroque de Pontoise propose le 22 Octobre 2022 un concert en l’Eglise Notre Dame de Pontoise. L’ensemble de musique baroque « Les Arts Florissants » interprète sous la direction de Paul Agnew le premier livre de Madrigaux d’Heinrich Schütz.

Héritages, tel est le thème retenu pour la 37ème édition du festival baroque de Pontoise. Un hommage à la longue tradition musicale qui nous nourrit encore. Ce festival a organisé une dizaine de concerts, principalement de musique baroque du 30 09 au 22 10 2022. De novembre à Juin prochain, quatorze concerts se dérouleront dans de nombreuses villes du Val d’Oise avec un programme très varié. L’association, « Le festival Baroque de Pontoise », est soutenue, entre autres, par la ville de Pontoise, le département du Val d’Oise et la région Ile de France.

Un compositeur allemand, sous influence italienne

A l’âge de 13 ans Heinrich Schütz (1585-1672) est remarqué pour sa voix, par le Landgrave de Hesse qui visitait l’auberge de son père. Le Landgrave prit Heinrich Schütz sous sa protection et lui assura une éducation musicale et humaniste. En 1608 il partit pour Venise où il reçu l’enseignement de Giovanni Gabrielli, l’organiste de la basilique Saint Marc. C’est à Venise qu’il compose le premier livre des Madrigaux qui seront publiés en 1611 alors qu’il n’a que 26 ans. De retour en Allemagne il devient en 1615 Maître de Chapelle à la cour de Dresde, poste qu’il conservera jusqu’à sa mort. Il aura une profonde influence sur la musique baroque allemande et sur JS Bach en particulier

Des madrigaux célébrant l’amour

Le concert se déroule en l’église Notre Dame de Pontoise. Il est à capella. Les chanteurs des Arts Florissants sont six mais se relayent pour un chœur à cinq voix. Ils chantent sur une estrade, au centre de l’église, autour d’un pupitre pentagonal. Nous entendrons 19 madrigaux dont 16 d’Heinrich Schütz. Le compositeur était sensible à la poésie de son époque. La pastorale « Il pastor fido » de Giovanni Battista Guarini inspirera de nombreux compositeurs. H.Schütz reprendra plusieurs de ses textes dans ses madrigaux ainsi que ceux de Giambattista Marino, un poète libertin qui bénéficia de la protection de Louis XIII. Les madrigaux célèbrent l’amour. Cette musique est lumineuse, ensoleillée, limpide. Elle est contrastée, la grande douceur alterne avec les élans sentimentaux, les dissonances, les rythmes rapides surprenants. C’est une polyphonie très harmonieuse.

Les madrigaux d’Heinrich Schütz offrent toute une palette de sentiment. La légèreté et la frivolité célèbrent l’arrivée d’un printemps souriant (Ride la primavera). Une douceur affligée, une tendresse émanent du madrigal « Cosi morir debb’io). Dans « Mi saluta costei » la sensualité est flagrante. Dans «lo moro, eccoch’io moro », la mort condamne l’amoureux à se séparer de sa belle et à implorer son pardon. La musique exprime une tristesse mais aussi le recueillement face à l’inévitable. Très émouvant également, l’adieu à l’amour dans « Giunto è pur Lidia ». Le chant transforme cet adieu en prière, en élévation.

L’interprétation des chanteurs des Arts Florissants est précise, ciselée, sensible. La pureté, la limpidité des voix sont très émouvantes. Les artistes font vivre les textes. Leurs mimiques, leurs expressions renforcent l’expressivité de la musique. Ils séduisent, répliquent, se contestent mutuellement. Par moments on croit assister à du théâtre chanté.
Grâce aux madrigaux d’Henri Schütz, le soleil et les fastes de Venise ont illuminé la musique allemande. Ce soir l’église Notre Dame est éclairée par cette musique solaire. Ce fut une soirée réjouissante.

visuel (c) JMC

Dora Jeridi remporte la Bourse Révélations Emerige
« Les militantes » exposées chez Guerlain
Avatar photo
Jean-Marie Chamouard

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture
Registration